Fiat Chrysler: nouvelle inculpation dans une affaire de corruption

samedi, 19.08.2017

Une quatrième personne a été inculpée vendredi dans une affaire de corruption touchant le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) et le syndicat de branche UAW, ont indiqué les autorités.

Quelque 4,5 millions de dollars provenant de ce fonds pour la formation auraient été détournés entre 2009 et 2014. (Keystone)

Virdell King, 65 ans, qui avait pris sa retraite de l'UAW en 2016, a été inculpée de violation du code du travail. Elle était chargée de négocier les conventions collectives passées entre le syndicat et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) entre 2011 et 2015.

Elle aurait utilisé une carte de crédit rattachée à un compte d'un centre de formation destiné aux ouvriers de l'automobile pour acheter des biens pour elle-même et d'autres membres de l'UAW comme des vêtements de marque, des clubs de golf et des billets de concert.

Selon des documents rendus publics vendredi par la Justice, quatre autres personnes pourraient être inculpées dans cette affaire, tant au sein de FCA que de l'UAW.

Celle-ci avait été révélée fin juillet avec l'inculpation d'un ancien responsable de FCA, Alphons Iacobelli, accusé d'avoir détourné environ 1,2 million de dollars destinés à la formation de membres de l'United Automobile Workers Union. M Iacobelli était également chargé de négocier avec l'UAW les conventions collectives passées par FCA.

Monica Morgan, la veuve de l'ancien vice-président de l'UAW, General Holiefield, décédé en 2015, a également été inculpée fin juillet.

Jerome Durden, analyste financier chez FCA, fait aussi l'objet d'une inculpation mais a déjà reconnu sa culpabilité dans le cadre d'un accord avec la Justice.

Au total, quelque 4,5 millions de dollars provenant de ce fonds pour la formation auraient été détournés entre 2009 et 2014, selon des documents judiciaires. (awp)


 

 


...