Levi Strauss poursuit Kenzo sur des étiquettes de poches de jeans

samedi, 07.04.2018

Une petite étiquette colorée sur une poche fait l'objet d'un contentieux entre Levi Strauss et Kenzo.

Le fait de coudre l'étiquette rouge sur la couture de la poche date de 1939 selon Levi Strauss. (Keystone)

Le fabricant de jeans américain Levi Strauss poursuit Kenzo pour infraction présumée au droit des marques. Il accuse la filiale de LVMH d'avoir cousu des étiquettes sur les poches de ses pantalons, y compris ceux d'une nouvelle collection promue par la chanteuse Britney Spears.

La collection en question, lancée le mois dernier, est baptisée "Kenzo presents Britney Spears - la collection Memento No. 2".

Dans sa plainte déposée auprès d'un tribunal de San Francisco, le fabricant de jeans affirme qu'il risque ainsi de perdre des ventes et que son fonds de commerce risque de subir des "dommages incalculables et irréparables", sans compter l'égarement dans lequel Kenzo plongerait la clientèle.

Levi Strauss explique qu'il appose depuis 1936 sur la couture de la poche de ses jeans une petite étiquette colorée portant son nom, permettant ainsi une "identification à vue" de ses produits. (ats)





 

 

 

 



Concours

...