S’exposer au boom des paiements dématérialisés

dimanche, 02.09.2018

Solactive lance un nouvel indice equal-weight qui réplique la performance des plus grandes capitalisations boursières du secteur des solutions de paiement mobile et en ligne.

Levi-Sergio Mutemba

Le fournisseur d’indices européen Solactive lance un nouveau panier à pondérations égales (equal-weight) répliquant la performance des entreprises actives dans l’industrie des paiements en ligne et mobiles. L’indice de rendement total Solactive Mobile Payment Net Total Return Index comprend ainsi les 20 plus grandes capitalisations boursières de ces deux segments d’activités, cotées dans 18 places boursières des marchés développés.

Une croissance durable et à deux chiffres

La standardisation ou harmonisation réglementaire au sein de l’industrie des services financiers, la technologie des chaînes de blocs (blockchain) ou encore le développement des interfaces de programmation (API) figurent parmi les principaux facteurs de croissance des paiements dématérialisés. D’après le dernier rapport annuel World Payment Report 2017 (WPR 2017) de Cap Gemini et BNP Paribas, le volume des paiements effectués en ligne devrait atteindre cette année plus de 66 milliards de dollars. Contre moins de 30 milliards cinq ans plus tôt. Il devrait s’élever à plus de 76 milliards de dollars d’ici la fin de l’année prochaine.
La croissance du segment mobile (où le téléphone est utilisé comme mode de paiement et pas seulement comme simple terminal donnant une instruction de paiement) n’est pas moins impressionnante. Le volume des paiements sur terminaux mobiles devrait en effet totaliser près de 90 milliards de dollars cette année et croître à un rythme de 24% d’ici 2019. Plus largement, les transactions globales ne faisant pas intervenir le cash ont atteint plus de 433 milliards de dollars fin 2015 (année la plus récente pour laquelle les données sont les plus complètes), d’après les chiffres du WPR 2017. Elles devraient augmenter de près de 70% à plus de 720 milliards de dollars d’ici 2020.
Les pays émergents, faiblement équipés, affichent les potentiels de croissance les plus significatifs. Ceux-ci peuvent en effet effectuer un saut qualitatif en intégrant directement les technologies et normes de communication sans fil les plus récentes dans leurs systèmes de paiement. «La révolution des paiements que nous avons observée durant la seconde moitié du XXe siècle avec l’introduction des cartes de crédit est l’équivalent de ce que nous voyons aujourd’hui avec le secteur des paiements mobiles», a souligné mercredi dernier le directeur de la recherche chez Solactive, Timo Pfeiffer.

Qui sont les acteurs des systèmes de paiement?

En dehors des marques américaines PayPal (cofondée par l’actuel CEO du constructeur automobile Tesla) et Worldpay, rares sont les noms des principaux prestataires de services de paiements venant spontanément à l’esprit. Nous en présentons brièvement quatre, tous inclus dans l’indice précité. Tel que Wirecard, basé en Allemagne, offrant aux entreprises des infrastructures de paiement sur mesure en ligne, hors-ligne et mobiles. Le groupe a enregistré au premier trimestre une hausse annuelle de près de 50% des volumes de transactions, un bond de 45,8% des revenus, une croissance de 40% du free cash-flow et une progression, non moins spectaculaire, de 46,6% de son bénéfice après impôt (153,3 millions d’euros).
Edenred, basé en France, répartit son offre autour de trois lignes de métiers. À savoir les avantages aux salariés (tickets restaurant, tickets alimentation, services NutriSavings d’achat et d’informations en supermarchés), les solutions de mobilité professionnelle, les solutions complémentaires (paiements inter-entreprises et programmes sociaux publics). Au Japon, GMO Payment Gateways offre ses services de paiement à plus de 93.000 entreprises dont tout ou partie des revenus sont générés à travers la vente par correspondance.
La plateforme Apple Pay du leader mondial de smartphone en fait partie. Ainsi que les grands émetteurs de cartes de crédit et de débit, tels que Visa, MasterCard, JCB, AMEX ou Diners. Enfin, citons aussi l’entreprise brésilienne de paiement mobile et en ligne et de commerce sur internet PagSeguro. Le bureau de recherche Nielsen évalue à plus de 50 millions le nombre de visiteurs uniques de PagSeguro et à 6,7 milliards le nombre de pages consultées chaque jour sur les serveurs du plus gros portail internet du Brésil.





 
 


Concours

...