«A Berne, le lobbying s’est professionnalisé»

mardi, 30.07.2019

Selon le co-président de Lobbywatch Thomas Angeli, la professionnalisation du secteur du conseil politique a entraîné une explosion du nombre d’intergroupes parlementaires aux intérêts aussi variés que divergents.

Maude Bonvin

Pour le co-président de Lobbywatch Thomas Angeli, les intergroupes parlementaires sont de plus en plus créés et gérés par des agences de lobbying professionnelles.

«A Berne, le lobbying s’est professionnalisé, au cours de ces cinq dernières années. Il passe de moins en moins par les entreprises et les organisations elles-mêmes mais par des agences spécialisées rémunérées», déclare le co-président de Lobbywatch, Thomas Angeli. Conséquence: le nombre de...





 
 

...