Logements abordables: une contre-proposition à 250 millions de francs

mercredi, 05.02.2020

Réguler le marché ou injecter des millions de francs dans la construction de logements à loyer modéré. Les Suisses trancheront dimanche.

Maude Bonvin

«Pour construire plus, il faut assouplir la législation et non pas en rajouter une couche», déclare Frédéric Dovat.

En cas de non à l’initiative pour davantage de logements abordables, 250 millions de francs seront injectés dans le fonds de roulement destiné aux habitations d’utilité publique. Pour Frédéric Dovat,  responsable de la politique de l’aménagement du territoire et de l’immobilier au Centre...





 
 



...