ABB Sécheron: un appel de députés genevois

dimanche, 26.11.2017

Quatre-vingt-un députés et députés suppléants ont signé une lettre adressée samedi à la direction générale et au conseil d'administration d'ABB pour le maintien du site d'ABB Sécheron.

Les élus au Grand Conseil demandent à ABB de sauvegarder et renforcer le pôle d'excellence d'ABB Sécheron à Genève.

La lettre des députés genevois demande au groupe zurichois d'électrotechnique ABBB "de bien vouloir réévaluer (sa) position et de renforcer le site d'ABB Sécheron". Il l'appelle notamment à "éviter les pertes d'emplois industriels" sur le site ou à assurer, le cas échéant, la mise en place d'un plan social "exemplaire" pour les collaboratrices et les collaborateurs, fixes et temporaires, de la société genevoise.

Les élus au Grand Conseil exhortent en outre ABB à sauvegarder et à renforcer le pôle d'excellence en matière de mobilité électrique d'ABB Sécheron à Genève. Il souhaite enfin le maintien et le développement de partenariats avec les acteurs institutionnels et économiques du canton.

Cette lettre a été signée vendredi par les représentants de six partis (Verts, PDC, PLR, MCG, PS et UDC). Le Grand Conseil avait déjà voté jeudi une motion demandant au Conseil d'Etat d'exercer des pressions sur la direction de l'entreprise.

Dans son plan annoncé mi-novembre, le groupe zurichois prévoyait la délocalisation de la quasi totalité de la production d'ABB Sécheron vers la Pologne. Une mesure qui menace les emplois de 100 permanents et 43 temporaires parmi plus de 200 personnes qui oeuvrent sur le site genevois. ABB souhaite ne conserver à Genève qu'un centre d'excellence, la recherche et la fabrication de petites séries.

Spécialisé dans la fabrication de transformateurs de traction, le site de Meyrin (GE) a pour clients de nombreux constructeurs de trains et de compagnies ferroviaires. Il est responsable également du nouveau bus électrique TOSA qui doit être opérationnel en décembre pour les Transports publics genevois (TPG).


 

 




...