Suisse - UE: «Il ne faut pas changer l’accord-cadre mais avancer»

lundi, 02.09.2019

Pour le président du PBD Martin Landolt, le Conseil fédéral doit valider l’accord institutionnel avec l’UE et lancer le processus démocratique.

Maude Bonvin

«Il nous manque du personnel qualifié. C’est pourquoi il faut faire avancer la cause des femmes et des employés âgés», soutient Martin Landolt. (Keystone)

 Les élections fédérales se tiendront le 20 octobre. Le rendez-vous est donc pris avec les partis pour les questionner sur leurs projets économiques de cette prochaine législature. Sixième round avec le Parti bourgeois-démocratique (PBD).

Le programme de la formation centriste passe...





 
 


...