Coronavirus: qui confiner en cas de deuxième vague?

mardi, 04.08.2020

Pour le directeur de l’Institut de santé globale, Antoine Flahault, nous devons protéger particulièrement les personnes à risque. Si le traçage n’est plus possible, il est envisageable de confiner par régions ou uniquement les individus les plus vulnérables au Covid-19.

Maude Bonvin

Les rassemblements représentent un danger pour les personnes à risque dont les individus âgés, selon Antoine Flahault. (Keystone)

D’après le directeur de l’Institut de santé globale à Genève, Antoine Flahault, la Suisse doit davantage se préparer à l’éventualité d’une seconde vague du coronavirus. «En février, surpris comme tous nos voisins, nous étions dans un état de très forte impréparation. Il ne faut à tout prix pas...





 

 


...