La question des rémunérations abusives toujours bloquée au Parlement

mercredi, 03.06.2020

La lex Minder donne du fil à retordre aux parlementaires, alors qu’une étude de BDO montre que les rémunérations des CA sont restées stables ces dernières années.

Maude Bonvin

Selon Daniel Brélaz, le Conseil national se montre plus libéral en matière de contrôle des rémunérations que les Etats. (Keystone)

Les élus sous la Coupole ne s’accordent toujours pas sur l’initiative Minder. Ils doivent ancrer les exigences de ce texte accepté par le peuple en 2013 dans la loi. Mercredi, le Conseil national a toutefois fait deux pas en faveur des sénateurs. Il a accepté d’interdire le versement...





 
 


...