Légère hausse des ventes de voitures aux USA

samedi, 02.12.2017

Les ventes de voitures aux Etats-Unis ont légèrement progressé en novembre (+0,9%) pour atteindre 1,393 million de véhicules au total mais le marché semble plafonner, selon les analystes.

Pour les constructeurs nationaux, General Motors (GM), a enregistré une baisse de ses ventes en novembre tout comme Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) mais celles de Ford ont progressé.

Le chiffre des ventes d'automobiles aux USA pour le mois de novembre, compilé par le site AutoData, est un peu en-deçà des attentes des analystes d'Edmunds.com, qui tablaient sur 1,422 million de voitures.

Le chiffre retenu par l'industrie comme indiquant la santé du marché automobile, à savoir celui du nombre total exprimé en données annualisées corrigées des variations saisonnières (SAAR), est, selon AutoData, de 17,48 millions de voitures pour 17,71 millions un an plus tôt. Edmunds.com s'attendait, lui, à 17,8 millions.

L'agence de notation Fitch a indiqué dans une note que "le marché a atteint son point haut" aux Etats-Unis et devrait se stabiliser autour de 17 millions de véhicules pour une période prolongée. Il avait battu un record l'an dernier à 17,55 millions de voitures après sept années de croissance ininterrompue.

Pour les constructeurs nationaux, le premier d'entre eux, General Motors (GM), a enregistré une baisse de ses ventes en novembre tout comme Fiat-Chrysler Automobiles (FCA) mais celles de Ford ont progressé, selon les chiffres publiés vendredi.

GM a écoulé 245.387 véhicules le mois dernier, un recul de 2,9%, avec notamment une forte baisse pour sa marque de luxe Cadillac (-12,8%).

Ford, pour sa part, a vu ses ventes augmenter de 6,7% à 210.771 unités avec notamment le meilleur mois depuis 2001 pour sa F-Serie, des camionnettes à plateau (pick-up), un segment très populaire aux Etats-Unis.

Les ventes de FCA se sont affichées en baisse de 4%, à 154.919 unités, et se révèlent en-dessous des attentes (157.690). Mais le constructeur italo-américain peut toutefois se féliciter de l'explosion des ventes de sa marque Alfa Romeo qu'il tente de réintroduire aux Etats-Unis depuis l'an dernier et qui sont passées en un an de 23 à 1.440 voitures, atteignant près de 10.000 unités vendues depuis le début de l'année.

Offres alléchantes

Jessica Caldwell, analyste chez Edmunds.com, a souligné que les ristournes consenties par les concessionnaires sur les voitures neuves à l'occasion des Fêtes de la Thanksgiving ont été particulièrement fortes cette année, dopant les ventes sur le mois.

"Les constructeurs commencent à faire des offres vraiment alléchantes pour réduire les stocks de voitures millésime 2017 et terminer l'année sur une note positive", a-t-elle souligné.

Mais cela n'a pas empêché le prix moyen d'un véhicule neuf vendu d'atteindre en novembre 35.852 dollars (environ 30.000 euros), un record, indiquent les analystes d'Edmunds.com. Cela représente une hausse de 2,3% en un an, et de 12,1% en cinq ans.

Pour les autres constructeurs, le japonais Toyota a vu ses ventes baisser de 3%, à 191.617 unités, mais celles de Honda ont progressé de 8,3% (133.156) et celles de Nissan, selon les estimations d'AutoData, de 13,9% (131.138 unités).

Volkswagen a vu ses ventes reculer de 1,6%, à 29.207, et se retrouve talonné par BMW (+7,1% à 28.049), Mercedes tenant toujours solidement la première place des constructeurs allemands sur le marché américain avec 34.112 voitures vendues aux Etats-Unis en novembre (+3,6%). A noter que Porsche a connu son meilleur mois aux Etats-Unis avec 5.555 ventes (+0,8%).

Du côté des constructeurs de niche, le spécialiste américain de la voiture électrique Tesla, qui essaye difficilement d'accélérer les cadences de production de son nouveau Model 3, a vu ses ventes aux Etats-Unis baisser en novembre de 17,9%, à 3.590 unités, mais elles ont augmenté depuis le début de l'année de 14%, à 40.220 voitures, selon les chiffres d'AutoData.

En terme de parts de marché, GM est solidement en tête (18,3%) devant Toyota (14,3%), Ford (14,2%), FCA (11,5%), Honda (8,9%) et Nissan (8,3%). (awp)


 

 




...