Samsung prévoit d'engranger un record pour son résultat opérationnel annuel

mardi, 09.01.2018

Le premier fabricant mondial de puces mémoire et de smartphones prévoit un bénéfice opérationnel record rien que pour la période entre octobre et décembre de 15.100 milliards de wons (11,8 milliards d'euros). Son résultat opérationnel est anticipé à 53.600 milliards de wons.

Son résultat opérationnel est anticipé à 53.600 milliards de wons.

Le géant sud-coréen Samsung Electronics a annoncé mardi tabler sur un bénéfice opérationnel record au quatrième trimestre, de près de 12 milliards d'euros, s'estimant en bonne voie pour réaliser aussi un résultat annuel sans précédent.
Le premier fabricant mondial de puces mémoire et de smartphones prévoit un bénéfice opérationnel pour la période entre octobre et décembre de 15.100 milliards de wons (11,8 milliards d'euros).

Il s'agit d'un record historique pour un trimestre et près du double des 9.200 milliards de wons réalisés au quatrième trimestre de l'année précédente.
Le chiffre est toutefois inférieur aux prévisions des analystes.

La performance de Samsung est portée par la demande solide pour ses puces mémoires. Le sud-coréen prévoit également d'engranger un record s'agissant de son résultat opérationnel annuel, anticipé à 53.600 milliards de wons.

Le géant a réussi à surmonter de rudes coups au cours de la période récente, y compris le rappel planétaire de son Galaxy Note 7 aux batteries explosives et un scandale de corruption qui a envoyé en prison son dirigeant de facto Lee Jae-Yong.

M. Lee a été condamné à cinq ans de prison pour corruption et parjure en relation avec les paiements effectués par Samsung au profit de la confidente secrète de la présidente déchue Park Geun-Hye, Choi Soon-Sil. Il se déclare innocent et a fait appel du jugement.
Mais ces revers n'ont pas diminué l'appétit des clients pour les produits du sud-coréen.
Le chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre est estimé à 66.000 milliards de wons, en hausse de 28% sur un an, tandis que les ventes annuelles sont projetées à 239.000 milliards de wons.
Samsung doit publier ses résultats définitifs avant la fin du mois.

2018 commence 'bien' 
Certains analystes se sont inquiétés des conséquences pour l'entreprise du renforcement de la devise sud-coréenne et d'une baisse des prix des puces mémoire.
"Les taux de change won/dollar sont préoccupants", a déclaré à l'agence financière Bloomberg Lee Seung-Woo, analyste chez Eugene Investment and Securities, avant la publication de la prévision de résultats.
L'action Samsung cédait 1,27% dans les échanges de la matinée à Séoul, à 2.568.000 wons.
Mais Greg Roh, analyste chez HMC Investment, a estimé que ces chiffres étaient "satisfaisants" même s'ils sont inférieurs aux attentes.
"Je crois que Samsung a trop dépensé en frais de marketing car c'était la fin de l'année", a-t-il dit à l'AFP. "Le premier trimestre de cette année s'annonce bien pour Samsung".
D'après les médias, Samsung va sortir le mois prochain la nouvelle mouture de son smartphone phare, le Galaxy S9, afin de faire pièce à l'iPhone X du grand rival américain Apple.

Le géant sud-coréen avait annoncé en octobre un vaste remaniement au sommet, avec pour objectif de conserver sa pole position pendant la détention de l'héritier de l'empire.
Il s'agissait du premier bouleversement d'importance au sein de l'équipe dirigeante depuis 2014, quand le président du groupe Samsung Lee Kun-Hee a subi une crise cardiaque qui l'a laissé alité.

Samsung Electronics est le navire-amiral du groupe Samsung, premier conglomérat sud-coréen, qui pèse un cinquième du PIB.

L'entreprise était dirigée par une équipe de trois pdg, à la tête respectivement de ses départements semi-conducteurs, téléviseurs et mobiles. Après la démission du pdg Kwon Oh-Hyun, qui a expliqué que l'entreprise affrontait une "crise" inédite, ils ont tous été remplacés par des cadres plus jeunes.(awp)





 

 

 

 


...