Les stocks de montres de Richemont ont pesé sur la rentabilité

vendredi, 18.05.2018

Le groupe annonce un bénéfice net de 1,22 milliard d'euros pour l'exercice décalé 2017/2018. Sans tenir compte du rachat de stocks, le résultat aurait bondi de 10%.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 10'98 milliards d'euros, une avancée de 3% et de 8% en monnaies locales (ML).

Richemont a enregistré au cours de l'exercice décalé 2017/2018, clos fin mars un bénéfice net de 1,22 milliard d'euros, en hausse de 1% sur un an. Le rachat de stocks de montres a notamment pesé sur la rentabilité du groupe de luxe, indique-t-il vendredi.

Le bénéfice opérationnel (Ebit) a pris 5% à 1,84 milliard d'euros et la marge afférente a grappillé 0,2% à 16,8%. Sans tenir compte des effets uniques dont le rachat de stocks, ce résultat aurait bondi de 10%, selon le communiqué.

Durant la période sous revue, le chiffre d'affaires s'est inscrit à 10'98 milliards d'euros, une avancée de 3% et de 8% en monnaies locales (ML). Sans tenir compte des rachats de stocks, les recettes ont augmenté de 7% en monnaies locales. Le conseil d'administration du groupe de luxe proposera une hausse du dividende à 1,90 francs, contre 1,80 francs il y a un an.

A l'exception du dividende qui est conforme aux attentes des analystes interrogés par AWP, les autres résultats sont inférieurs au consensus.





 
 

...