Oerlikon se recentre sur les machines textiles et le traitement de surfaces

lundi, 18.06.2018

Le conglomérat zurichois Oerlikon va introduire en Bourse son unité spécialisée dans les systèmes de transmission, Drive Systems.

L'entrée en Bourse de la division Drive Systems devrait être finalisée au 3e trimestre 2018. (keystone)

Oerlikon procède à une réorganisation de ses activités. Se recentrant sur ses divisions des machines textiles (Manmade Fibers) et des traitements de surface (Surface Solutions), le conglomérat schwyzois va introduire en Bourse son unité spécialisée dans les systèmes de transmission, Drive Systems, laquelle prendra le nom de GrazianoFairfield.

L'entrée en Bourse de la division Drive Systems devrait être finalisée au 3e trimestre 2018, précise vendredi Oerlikon. L'offre portera sur 87% des actions de GrazianoFairfield. Cette part passera à l'intégralité des titres si l'option de surallocation devait entièrement être exercée. L'an passé, Drive Systems a dégagé un chiffre d'affaires de 730 millions de francs.

Début mars, le conglomérat industriel sis à Pfäffikon avait fait savoir qu'il étudiait diverses options pour son unité Drive Systems, dont une éventuelle entrée en Bourse. Coutumier des cycles de restructuration et de réorganisation, Oerlikon avait pour mémoire cédé en septembre 2016 sa division Leybold Vacuum, spécialisée dans les techniques du vide, au groupe suédois Atlas Copco. (awp)





 

 

 

 


...