Interiman critique la SUVA pour les primes trop élevées et peu transparentes

lundi, 11.11.2019

L’assureur de droit public a le monopole sur les branches à hauts risques dans le domaine de l'assurance-accidents. Exploite-t-il le manque de concurrence pour exiger des prix excessifs?

Christian Affolter

Raymond Knigge. Le fondateur et président d'Interiman s'étonne des méthodes de calcul peu transparentes de la SUVA.

Le fondateur et président du groupe Interiman Raymond Knigge est plus déterminé que jamais dans sa démarche de remise en question de la position et du rôle de la SUVA dans l’assurance-accidents. Cette institution de droit public ne doit de fait rendre des comptes que vis-à-vis du Conseil...





 
 



...