Novartis: deux demandes d'entraide judiciaire

dimanche, 11.02.2018

La Grèce et les Etats-Unis ont déposé deux demandes d'entraide judiciaire dans le cadre d'accusations de corruption envers Novartis.

Novartis visé par des enquêtes en Grêce et aux Etats-Unis. (Keystone)

L'Office fédéral de la justice (OFJ) a reçu deux demandes d'entraide judiciaires dans le cadre des accusations de corruption envers Novartis en Grèce. L'une provient de ce pays, l'autre de la justice américaine.

Les autorités de ces deux pays ont chacune déposé une demande d'entraide judiciaire auprès de la Suisse. Elles sont en cours d'examen, a indiqué samedi le porte-parole de l'OFJ, Folco Galli, confirmant des informations dévoilées cette semaine par la RTS. Il n'a pas fait d'autres déclarations.

L'entreprise pharmaceutique Novartis est soupçonnée de corruption en Grèce. L'an passé, le ministre grec de la justice, Stavros Kontonis, a estimé que la firme baloise a probablement soudoyé "des milliers" de médecins et de fonctionnaires pour promouvoir ses produits.

Dix membres de haut rang de l'ancien gouvernement grec figurent également parmi les suspects, dont le commissaire européen Dimitris Avramopoulos. Il nie toute implication.

M. Kontonis a également déclaré que Novartis a continué de vendre des médicaments "trop cher" en Grèce, malgré la crise économique qui empêche de nombreux Grecs d'avoir accès aux soins. Selon les enquêteurs, ces méthodes auraient coûté à la Grèce à peu près 23 milliards d'euros entre 2000 et 2015.

La branche grecque de Novartis avait indiqué avoir "pris connaissance des articles sur (ses) activités entrepreneuriales" en Grèce et vouloir coopérer avec les autorités. (awp)





 
 

...