La France importatrice nette d'électricité

mardi, 26.12.2017

La France a été importatrice nette d'électricité au mois de novembre, alors que sa production d'origine nucléaire et hydraulique reculait une nouvelle fois.

La France a ainsi plus importé d'électricité qu'elle n'en a exporté durant le mois passé.

"Le solde mensuel des échanges devient importateur en novembre 2017, ce qui n'était pas arrivé depuis le mois de janvier 2017. Il s'élève à 826 GWh" (gigawattheures), a indiqué le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE, dans son bilan mensuel.

La France a ainsi plus importé d'électricité qu'elle n'en a exporté durant le mois passé, et a en particulier été importatrice nette depuis l'Espagne, le Royaume-Uni et la zone dite CWE (Europe du Centre-Ouest, qui comprend notamment l'Allemagne et la Belgique).

Côté production d'électricité, la production nucléaire s'est avérée en baisse de 2,6% par rapport à novembre 2016 en raison d'indisponibilités, alors qu'un certain nombre de réacteurs d'EDF se trouvaient à l'arrêt pour diverses raisons (maintenance programmée, arrêts à la demande de l'autorité de sûreté...).

La production hydraulique, qui souffre d'un manque de pluie depuis des mois, s'est également inscrite en baisse de 6,8%.

La consommation brute a pour sa part progressé de 1,1%, alors que la température moyenne a été inférieure à la normale. (awp)





 

 
 


...