Lonza satisfait des premiers mois de 2019

jeudi, 18.04.2019

La compagnie bâloise annonce un bon début d’année.

Marc Funk, CEO du groupe actif dans l'industrie chimique et pharmaceutique.

Un départ solide: c’est ainsi que le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Lonza a qualifié ce début d’année. Il souligne la «dynamique positive» à l’œuvre dans ses cœurs de métiers. Le groupe bâlois a dans la foulée confirmé ses objectifs.

Sans dévoiler de chiffres pour le premier trimestre, le CEO, Marc Funk, a précisé que les deux nouveaux segments d'activité - Pharma Biotech & Nutrition et Lonza Specialty Ingredients - opèrent dans des marchés distincts et n'affichent pas la même croissance. Tandis que Pharma Biotech & Nutrition a enregistré une «solide performance» et a dépassé les attentes de la direction, le groupe s'est engagé à amortir les difficultés dans l'activité Lonza Specialty Ingredients, ainsi qu'à renforcer la productivité et la performance de l'unité. L'activité de ce deuxième segment s'est développée moins bien que prévu et les recettes ont stagné en comparaison annuelle.

«Nous investissons pour accélérer davantage la croissance dans nos activités liées à la santé», a précisé Marc Funk. Le groupe a confirmé ses objectifs pour cette année, soit une progression des ventes entre 5% et 9% et une marge opérationnelle (Ebitda) de base «durablement élevée».

Lonza avait ajusté début mars ses ambitions pour tenir compte de l'externalisation pour 630 millions de dollars de ses anciennes activités de traitement des eaux. A moyen terme, soit à l'horizon 2022, la société vise pour ses activités poursuivies – hors les activités vendues dans le traitement de l'eau – un chiffre d'affaires de 7,1 milliards de francs, une marge Ebitda de base à 30,5% et un rendement à deux chiffres des fonds propres. La société bâloise avait dégagé en 2018 une marge opérationnelle de base de 27,3%.

Fin février, Lonza avait annoncé réunir ses segments Pharma & Biotech et Consumer Health & Nutrition sous une même bannière, Lonza Pharma Biotech & Nutrition (LPBN). Les activités de cette dernière sont chapeautées par Stefan Stoffel, qui rejoint la direction en tant que directeur des opérations du nouveau segment.Les anciennes unités Consumer Product Ingredients et Consumer & Resources Protection forment quant à elles la division Lonza Specialty Ingredients (LSI) et ont été placées sous la direction opérationnelle de Sven Abend, lui aussi membre de la direction générale du groupe.

En raison de difficultés dans la chaîne d'approvisionnement et de pénuries de matières premières, la division Lonza Specialty Ingredients a affiché une performance inférieure aux attentes, ont souligné les analystes de Baader Helvea. Ces derniers ont cependant souligné la solide performance de l'unité Pharma & Biotech, qui continue de dépasser les prévisions.

Investisseurs confiants

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a souligné que le rapport d'étape était sans surprise, autant au niveau de la performance divergente des divisions que des perspectives brossées par la direction. L'unité souffreteuse Specialty Ingredients devrait bénéficier d'un rebond en seconde partie d'année, tandis que Pharma & Biotech devrait poursuivre sur sa trajectoire montante. Les investisseurs semblaient convaincus par ces annonces.(AWP)

 

 





 
 

...