Crypto-actifs: les hedge funds entrent dans le jeu

mercredi, 13.12.2017

HFR lance deux nouveaux indices répliquant l’univers des crypto-monnaies. Un indice pour la réplication des thèmes liés à la blockchain et l’autre pour l’exposition directe aux crypto-devises. L’univers de produits des indices devrait rapidement s’étoffer, dès 2018.

Levi-Sergio Mutemba

Hedge Fund Research (HFR), leader mondial des indices pour l’industrie des fonds alternatifs, a annoncé hier le lancement de la première famille d’indices répliquant les performances des crypto-monnaies, au nombre de deux, soit les indices HFR Blockchain Composite Index (HFR BCI) et HFR Cryptocurrency Index (HFR CI).

Le HFR Blockchain Composite Index

Le premier indice, HFR BCI, suit les fonds investissant directement dans les entreprises actives dans les produits et services basés sur la technologie de la chaîne de blocs, les crypto-monnaies, ainsi que toutes les innovations reposant sur cette technologie.

Les gérants suivis par l’indice se concentrent sur les entreprises apportant des changements fondamentaux au système de paiement, au secteur bancaire, à la structure des plateformes de trading, à l’Internet des Objets (Io), au système de santé, aux transferts de fonds, aux chaînes logistiques, ainsi qu’à l’identité numérique, pour ne citer que ces domaines d’activités.

Les principales thématiques d’exposition de l’indice HFR BCI incluent notamment le stockage en nuage («cloud storage»), l’informatique décentralisée, les plateformes numériques d’investissement, les registres distribués, ainsi que les innovations relatives à l’inter-connectivité des tokens et la scalabilité des transactions.

Au total, l’indice repose sur deux grands constituants formant des stratégies, à savoir celles axées sur les crypto-monnaies et les stratégies se focalisant sur les infrastructures de marché et les processus d’échanges. En termes de mesure de performance, le point d’origine de l’indice est fixé à 2015, année depuis laquelle le HFR BCI enregistre un rendement annualisé de 282%, ponctué d’un bond de 1522% en 2007 jusqu’à fin novembre.

Le HFR Cryptocurrency Index

L’indice HFR CI est un sous-indice du précédent et inclut tous les fonds, pour la plupart gérés activement, investissant directement dans crypto-monnaies, dont Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Ripple et d’autres devises alternatives, ainsi que dans les tokens émis lors des levées de crypto-monnaies (ICO). «Les gérants alternatifs utilisent une large gamme de stratégies de trading, comprenant tantôt des techniques discrétionnaires tantôt de multiples algorithmes automatisés de bitcoin, afin d’analyser les tendances et d’ajuster leurs portefeuilles en conséquence», explique HFR dans un communiqué.

Ajoutant que ces stratégies sont de type macro par nature, incluant à la fois des approches fondamentales et systématiques de suivi de tendance, mais qu’elles peuvent également comprendre les stratégies d’arbitrage et de momentum. La performance annualisée de l’indice HFR CI est de 292% depuis la date de référence, enregistrant un bond de 1641% cette année à fin novembre 2017.

HFR attire l’attention sur le fait qu’il n’est pas totalement étranger au phénomène bitcoin, mais qu’il a commencé à en calculer régulièrement l’évolution depuis 2013, à un moment où l’intérêt pour les crypto-monnaies était insignifiant. Un intérêt qui a surtout grandi cette année suite «aux hausses de prix stratosphériques» de Bitcoin, à «la prolifération de nouveaux tokens via les ICOs», ainsi qu’aux diverses «annonces de lancement de contrats à terme» sur des plateformes boursières régulées.

Des références pour les trackers

De plus, les plateformes de trading permettant le négoce de crypto-monnaies et améliorant leur liquidité «se sont développées et devenues plus sûres», souligne Kenneth Heinz, président de HFR. Ces nouveaux indices sont rééquilibrés sur une base trimestrielle et sont investissables via des produits de participation, notamment, tels que les trackers gérés par HFR Asset Management. La performance de l’indice reflète un univers de plus de 20 produits susceptibles de rapidement s’étoffer dès 2018.

Kenneth Heinz ajoute que l’intérêt des investisseurs vis-à-vis des fonds offrant une exposition aux technologies de la chaîne de blocs et aux crypto-monnaies s’explique par le fait que ces dernières sont accessibles au grand public, offrant de nouvelles opportunités d’investissement pour les gérants de portefeuille, les traders et tout autre participant de marché.

«Bien que les récentes performances aient été plus qu’enthousiasmantes, le trading et l’investissement dans cette classe d’actifs exige de l’expertise et implique des risques et une volatilité élevés à la fois réels et structurels», prévient Kenneth Heinz. «Ayant ces risques à l’esprit, il n’en demeure pas moins que la désintermédiation en cours des systèmes de paiement traditionnels, associée à la chaîne de blocs, devrait se poursuivre aussi bien dans l’absolu qu’en tant que composante essentielle de l’exposition des hedge funds.»​





 
 


Concours

...