La task force suisse Covid-19 veut limiter les événements à 100 personnes

dimanche, 02.08.2020

Face à la menace d'une croissance exponentielle des cas de coronavirus, le chef de la task force veut prendre des mesures rapidement. Certaines régions vont bientôt atteindre leurs limites en matière de suivi ciblé.

Une croissance exponentielle doit être évitée à tout prix, a déclaré Martin Ackermann, chef de la task force suisse Covid-19. Sinon, des restrictions drastiques et coûteuses seront inévitables.(keystone)

Les événements publics devraient à nouveau être limités à une centaine de personnes, souhaite le chef de la task force Covid-19. Comme une croissance exponentielle des cas de coronavirus menace, une intervention la plus rapide possible est nécessaire.

Une croissance exponentielle doit être évitée à tout prix, a déclaré Martin Ackermann dans un entretien à la SonntagsZeitung. Sinon, des restrictions drastiques et coûteuses seront inévitables. A ce stade, aucune possibilité d'assouplissement supplémentaire n'est envisageable pour des événements de grande ampleur.

Le message reste compliqué à faire passer, relève Martin Ackermann. Car si le coronavirus est omniprésent depuis des mois, beaucoup de Suisses ne connaissent personne dans leur entourage qui a été infecté.

Quand le nombre de cas est maintenu à un niveau "relativement bas", cela incite la population à se conduire de façon imprudente. Selon le chef du groupe de travail, les autorités devraient communiquer davantage pour rappeler clairement que le virus circule toujours.

Certaines régions vont bientôt atteindre leurs limites en matière de suivi des contacts, avertit-il. Si cela se produit, de nouvelles restrictions, sans doute applicables à tous, seront nécessaires. Jusqu'ici, la stratégie de confinement est liée au suivi des contacts.

Martin Ackermann est à la tête du groupe de travail depuis samedi, où il remplace Matthias Egger. Le Conseil fédéral a mis sur pied ce groupe de travail à la fin du mois de mars. Les chercheurs au sein de cette task force ont pour mission de conseiller le Conseil fédéral et les cantons sur les mesures à adopter pour freiner la pandémie.(awp/ats)





 

 


...