La faiblesse du franc est aussi due à la politique de la BNS

lundi, 23.04.2018

Le président Thomas Jordan a confirmé le maintien d’une posture parmi les plus accommodantes.

Christian Affolter

La BNS veut toujours affaiblir le franc à l'heure où la BCE débute un resserrement. (keystone)

Le franc suisse s’est retrouvé la semaine dernière à plusieurs reprises brièvement en-dessous de la barre de 1,20 euro. C’était la première fois depuis l’abandon le 15 janvier 2015 du taux plancher fixé à ce niveau-là. Le président de la BNS Thomas Jordan a très vite précisé sur Bloomberg que...





 
 


Concours

...