Coronavirus; Berne rappatrie 630 Suisse d'Amérique latine

samedi, 21.03.2020

Deux avions se rendront à Bogota et Lima pour rapatrier les voyageurs Suisses bloqués sur place.

Beaucoup de touristes se sont notamment retrouvés bloqués en Amérique latine. (Keystone)

Berne va rapatrier quelque 630 Suisses d'Amérique latine. Le Département fédéral des affaires étrangères a affrété deux avions qui se rendront à Bogota (Colombie) et à Lima (Pérou) mardi et mercredi.

Le DFAE rappelle samedi qu'à cause de la pandémie de coronavirus, le Conseil fédéral a appelé jeudi tous les voyageurs suisses se trouvant actuellement à l'étranger à rentrer en Suisse immédiatement avant que la mobilité ne devienne encore plus difficile. Si la responsabilité personnelle fixée dans loi exige que chacun prenne ses propres dispositions, tous n'en ont cependant pas la possibilité à cause de l'évolution des situations locales.

>>> Lire notre dossier Coronavirus

Pour les cas où il n'était plus possible d'organiser le voyage de retour de manière indépendante, le DFAE s'active. Une première solution a été trouvée pour les touristes et hommes d'affaires suisses se trouvant en Amérique latine, grâce à la collaboration éprouvée avec Swiss et Edelweiss, écrit le DFAE dans un communiqué.

Le département d'Ignazio Cassis est en train d'obtenir les permis d'atterrissage nécessaires auprès des autorités compétentes. "Cela nous permettra de ramener, comme prévu, nos citoyens qui ne pouvaient plus organiser leur propre voyage de retour". Dès lundi, le DFAE va en outre créer la capacité de retour pour une centaine de touristes suisses bloqués au Costa Rica.

Avec les pays voisins

L'organisation d'autres voyages de retour sera prévue par la suite. Le DFAE examine également la possibilité de coopérer avec ses pays voisins, afin de s'offrir mutuellement des places libres. La France avait déjà rapatrié de Chine des Suisses et des Belges en février.

Le DFAE part du principe qu'il y a actuellement encore plusieurs dizaines de milliers de Suisses à l'étranger. Seules 7710 personnes se sont inscrites sur l'application "Travel Admin" du DFAE, constate ce dernier.

"Afin de pouvoir contacter toutes les personnes concernées, je demande aux intéressés de s'y inscrire immédiatement", déclare le ministre des affaires étrangères. C'est la seule façon de pouvoir se faire une idée de la situation dans le monde, souligne-t-il dans le communiqué.

Le DFAE invite donc tous les touristes suisses encore à l'étranger à enregistrer leur nom, leur numéro de contact et leur lieu de séjour. Cela permettra au DFAE d'apporter une aide plus rapide et plus ciblée. Le DFAE demande également à ceux qui sont déjà rentrés en Suisse d'annuler l'enregistrement de leur voyage sur l'application.

La Confédération préfinancera ces vols charters. Les touristes devront payer un billet d'avion et donc supporter eux-mêmes une partie des coûts, précise le DFAE. (ats)





 
 


...