Les clés du Paradis sont passées aux mains de la nouvelle génération

mercredi, 20.02.2019

Dans le canton de Genève, le vignoble du Domaine du Paradis affiche un visage moderne grâce à une gestion interne au goût du jour.

Sophie Marenne

Jérémie Burgdorfer et feu son père Roger. Le jeune vigneron s’appuie sur sa précédente expérience de gestionnaire de société.

C’est à Satigny, dans la campagne genevoise, que se trouve le paradis, ou du moins son pendant viticole: le Domaine du Paradis. Connue pour son large choix d’entrée de gamme monocépage – Chasselas, Pinot blanc, Gamay – l’entreprise vend ses bouteilles à des prix allant de 9 à 30 francs. Son vin...





 
 

...