Scène enfin retrouvée pour le Béjart Ballet Lausanne

lundi, 05.10.2020

Après sept mois privé de tournées, le Béjart Ballet Lausanne retrouve enfin la scène et présente actuellement Basso Continuum, la nouvelle création de Gil Roman et 7 danses grecques de Maurice Béjart à l’Opéra de Lausanne.

(©BBL – Gregory Batardon)

Depuis vendredi dernier, le Béjart Ballet Lausanne a retrouvé avec émotion le public, après des mois d’attente. C’est à l’Opéra de Lausanne que la compagnie a ouvert sa saison en présentant la Première de Basso Continuum de Gil Roman et 7 danses grecques de Maurice Béjart, devant une audience conquise. Avec Basso Continuum, Gil Roman explore la dimension onirique de la luminosité du noir, comme une poésie du contraste, et règle la chorégraphie sur les musiques de Richard Dubugnon. Les spectateurs ont découvert le musicien lausannois interprétant ses compositions à la contrebasse en direct sur scène, entouré des danseurs du BBL.

En deuxième partie, la compagnie a présenté pour la première fois à l’Opéra de Lausanne 7 danses grecques, ballet pour lequel le compositeur Mikis Theodorakis avait proposé ses partitions à Maurice Béjart. « Un ballet, disait le créateur du BBL, où la Grèce – aux dires des Grecs – est d’autant plus présente que les emprunts à son folklore sont minimes ».

Le Béjart Ballet Lausanne est à l’affiche jusqu’au 11 octobre 2020. Afin d’accueillir le public dans les meilleures conditions et pour la sécurité sanitaire de tous, l’Opéra de Lausanne a mis en place une série de mesures : distributeurs de gel hydroalcoolique disponibles, port du masque obligatoire, caméra thermique à l’entrée, médecin de garde en permanence, plan de salle aménagé, etc.

Basso Continuum et 7 danses grecques sont encore à découvrir les 7, 8, 9, 10 et 11 octobre 2020 à l’Opéra de Lausanne. Informations et billetterie : bejart.ch & opera-lausanne.ch





 

 


...