Robin Gordon: «Depuis les bilatérales, le marché s’est bien régulé»

mercredi, 15.07.2020

«Si nous touchons aux bilatérales, nous ouvrons la boîte de Pandore», prévient le CEO d’Interiman Group, Robin Gordon.

Maude Bonvin

«Travaillant à flux tendu, les entreprises ont besoin de flexibilité en matière d’embauche», estime Robin Gordon. (Interiman)

«Si nous touchons aux bilatérales, il y aura des répercussions sur la circulation des marchandises. La libre circulation des personnes est l’un des fondamentaux de l’Europe», déclare le CEO d’Interiman Group, Robin Gordon.

Et d’ajouter que le taux de chômage est très bas en Suisse....





 

 


...