Jean-Pierre Danthine: «Nous devions le faire, et nous avons eu raison»

jeudi, 11.01.2018

Politique monétaire. La BNS abandonnait le 15 janvier 2015 le taux plancher. Une décision vivement critiquée que Jean-Pierre Danthine, ancien vice-président, ne regrette en rien.

Fathi Derder

Jean-Pierre Danthine, ancien vice-président de la BNS.

Trois ans après l’abandon du taux plancher, presque jour pour jour, le franc s’affaiblit, la croissance est solidement installée, l’emploi au beau fixe... C’était donc la bonne décision, au bon moment? 

Il faut préciser: trois ans après l’abandon du taux plancher, et sept ans...





 

 

 

 


...