Tenir le cap face aux turbulences

lundi, 25.03.2019

Les actions devraient être soumises à plus de pressions, au plus tard lors de la prochaine récession. Les obligations offrent généralement une stabilité à ce moment, mais une approche prudente est de mise.

Berdibek Ahmedov*

Berdibek Ahmedov, Executive Vice President et stratégiste produit pour les obligations mondiales et les produits à rendement réel, PIMCO.

Les marchés sont toujours en proie à des turbulences. Si le cycle actuel est susceptible de se poursuivre, il semble évident que nous sommes en seconde moitié. Les actions devraient être soumises à plus de pressions, au plus tard lors de la prochaine récession. Les obligations offrent généralement une stabilité à ce moment, mais une approche prudente est de mise.

La volatilité, la faiblesse des rendements en francs et en euros, les valorisations élevées et le risque de correction sont autant d’éléments défavorables, et les coûts de couverture du risque de change des obligations en dollars ont sensiblement augmenté. Si l’on considère le resserrement progressif de la politique monétaire et les conflits commerciaux et politiques, il semble que les investisseurs vont devoir se résoudre à une poursuite de la volatilité.

Ils peuvent y réagir de trois manières: en réduisant le risque avec des portefeuilles composés d’obligations de haute qualité en monnaie locale assorties d’échéances courtes ou d’une faible sensibilité aux taux; en choisissant des obligations de haute qualité sur les principaux marchés obligataires ou en sélectionnant des stratégies obligataires flexibles.

L’option retenue dépend de ses objectifs et de l’appétit pour le risque, mais beaucoup d’éléments plaident en faveur de la troisième alternative, flexible et globale. Ces stratégies, non liées à un indice, contribuent à gérer activement l’évolution de l’environnement et à saisir les opportunités de façon dynamique. Les investisseurs doivent d’abord décider s’ils visent un objectif de rendement absolu sur les cycles ou constant.

Une stratégie dynamique qui vise des rendements attrayants sur le long terme doit appliquer une gestion rigoureuse du risque afin d’obtenir des rendements corrigés du risque intéressants pour une volatilité limitée. Il faudrait abandonner l’accent habituellement placé sur les indices traditionnels et diversifier les positions sur les marchés de taux, des obligations d’entreprises, de la volatilité et des devises. Cela permet au gérant de mettre en œuvre les idées d’investissement qui récoltent ses plus fortes convictions.

Cette stratégie combine des approches structurelles et tactiques en prenant des positions défensives et en adoptant une approche plus optimiste lorsque l’environnement change. Grâce à sa dynamique, sa flexibilité et sa large fourchette de sensibilités, une stratégie de ce type permet de couvrir les risques par le biais de positions longues et courtes qui reflètent l’évaluation des risques fondamentaux. Elle peut prendre des positions courtes sur des obligations d’entreprises lorsque l’environnement macro est défavorable ou lorsque les valorisations sont tellement élevées que des rendements négatifs sont probables.

Les stratégies dites de revenus sont conçues pour générer un rendement constant tout en préservant le capital. Son appréciation est un objectif secondaire. Elles font appel à une approche intersectorielle visant à atteindre ses objectifs dans n’importe quel environnement, tout en garantissant la qualité globale élevée de la stratégie.

Elle peut reposer sur deux composantes majeures. La première est constituée d’actifs à rendement plus élevé, tels que les obligations adossées à des créances hypothécaires non émises par des agences, qui devraient bien performer si la croissance dépasse les prévisions. La deuxième pourrait être constituée d’actifs de meilleure qualité, qui devraient bien se comporter si la croissance est inférieure aux attentes. La direction du fonds s’appuie sur diverses sources de rendements à partir du spectre mondial des opportunités pour générer des revenus constants.

Une stratégie qui combine ces deux composantes en portefeuille est largement diversifiée, permettant ainsi d’éviter que des positions individuelles dans des actifs à haut rendement ou de qualité supérieure soient décisives pour le rendement et la volatilité de la stratégie.

* Executive Vice President et stratégiste produit pour les obligations mondiales et les produits à rendement réel, PIMCO





 
 
 

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

Les start-up vaudoises élues meilleures de Suisse

Mercredi, 4 septembre 2019 // Matteo Ianni

Flyability et Lunaphore terminent respectivement à la première et deuxième place du classement des 100 meilleures start-up nationales. Le dernier succès romand au Swiss Start-up Award remontait à 2016. Parmi les dix premiers, Vaud est représenté quatre fois.

Chaque année depuis neuf ans, le classement des 100 start-up les plus prometteuses de Suisse...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...