L’investissement ne doit pas se limiter au suivi des notations

dimanche, 06.10.2019

Pour susciter un changement positif, nous devons évaluer les impacts et faire preuve d’engagement.

Carole Millet*

Carole Millet.

Nous savons que les entreprises ne se sont pas suffisamment préparées face au durcissement de la réglementation et à la pression des actionnaires qu’elles vont devoir affronter sous le prisme de critères ESG toujours plus stricts. Toute entreprise qui n’aura pas su faire évoluer ses activités verra ses performances se dégrader considérablement.
De fait, on observe déjà une destruction de la valeur suscitée par les enjeux ESG.
Eviter le troupeau
La pression croissante exercée sur les entreprises pour qu’elles améliorent leurs indicateurs ESG est encourageante à nos yeux. Nous pensons toutefois que l’afflux de capitaux vers les entreprises qui affichent une note ESG plus élevée ne fait qu’alimenter une bulle. Pour nous, la notation est un élément crucial du processus d’investissement si vous intégrez le risque ESG, mais ce n’est qu’un outil parmi d’autres au service de l’investisseur. Si les investisseurs adoptent un comportement grégaire en n’investissant que dans des sociétés de grande capitalisation affichant les meilleures notations de leur catégorie, cela pourrait fausser la réalité par rapport aux valorisations. Les grandes capitalisations dominent actuellement les fonds labellisés ESG et les investisseurs, sans s’en rendre compte, investissent souvent de la même manière multipliant ainsi les risques. Cela pourrait déboucher sur une bulle dangereuse et entraver le processus mondial de mutation vers des investissements plus durables.
Bien que l’intégration des facteurs ESG soit moins répandue dans l’univers des titres obligataires, les gestionnaires d’actifs commencent à progresser dans cette sphère. L’application des critères ESG n’est pas chose facile: entre les Etats et les entreprises, il faut tenir compte de toute la complexité et de la myriade des facteurs liés à l’émission de titres de créance.
La tâche reste profondément complexe dans la mesure où les prix des obligations restent sensibles et aux facteurs extérieurs. Cela étant, il n’est plus acceptable de recommander une obligation simplement parce qu’elle est prometteuse pour l’objectif de performance d’un portefeuille. Pour susciter un changement positif, nous devons évaluer les impacts et faire preuve d’engagement.
Aller plus loin
La prise en compte des notations ESG est une nécessité, non seulement dans la gestion des fonds d’investissement, mais également dans les activités de conseil. L’intégration des données non financières à l’analyse traditionnelle ajoute de la valeur, mais il ne faut pas s’arrêter là. Il s’agit de comprendre quels sont les défis auxquels une entreprise risque d’être confrontée à l’avenir et comment ils influeront sur ses bénéfices.
L’exercice devient plus onéreux lorsqu’on examine des sociétés de plus petite taille, dans la mesure où elles sont souvent victimes d’un manque chronique de recherches de la part des analystes. Mais en négligeant les petites entreprises dans la chaîne de l’investissement durable, l’investisseur se prive d’un riche éventail d’occasions de création d’alpha, les micro et petites capitalisations étant le véritable berceau des entrepreneurs. Aujourd’hui, de nombreuses offres sont structurées ­autour des questions environnementales, ce qui correspond de plus en plus aux objectifs des investisseurs. Par exemple, si nous voulons être actifs et réussir dans la lutte contre le changement climatique, il nous faut réfléchir de manière créative et concevoir de nouveaux produits qui récompenseront les investisseurs (principe de base de l’investissement) et soutiendront les entreprises soucieuses de transmettre un avenir meilleur et une planète plus saine à la prochaine génération.
Au final, il faut commencer par une bonne gouvernance et une réelle motivation pour réduire l’impact sociétal et environnemental. Mais il ne faut pas oublier qu’il est toujours plus difficile de maintenir une note ESG élevée que de réorganiser une entreprise pour améliorer une note faible.

* Chargée de l’offre d’investissements responsables, Banque SYZ





 
 
 

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...