Wall Street marque une pause

samedi, 14.09.2019

Pause sur le front de la guerre commerciale Washington-Pékin, mobilisation des banques centrales pour soutenir l'économie ont permis à la Bourse de souffler un peu.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 1,6%. (Keystone)

La Bourse de New York a fini sur une note hésitante vendredi, les investisseurs marquant une pause après avoir été encouragés par des gestes de bonne volonté dans les relations sino-américaines et la confirmation du soutien des banques centrales à l'économie.

Le Dow Jones, l'indice vedette de Wall Street, s'est apprécié pour la huitième séance d'affilée, de 0,14%, à 27.219,52 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,22%, à 8.176,71 points et l'indice élargi S&P 500 a cédé 0,07% à 3.007,39 points.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 1,6%, le Nasdaq 0,9% et le S&P 500 1%.

"Les indices sont tranquillement montés toute la semaine et se sont rapprochés de leur record", rappelle Adam Sarhan de 50 Park Investment. Que les investisseurs temporisent vendredi "est une situation normale et saine", estime-t-il. surtout avant la réunion à venir de la Réserve fédérale américaine mardi et mercredi.

Les responsables de la Banque centrale américaine doivent décider lors de leur rencontre s'ils apportent un coup de pouce supplémentaire à l'économie.

Consommation solide

Les acteurs financiers sur les marchés s'attendent à une très large majorité à une baisse des taux d'intérêt de 25 points de base. D'autant que la Banque centrale européenne (BCE) a sorti jeudi le grand jeu pour relancer la croissance en zone euro en dévoilant un vaste programme allant d'une reprise des rachats d'actifs à une baisse de taux, en passant par un système de taux dégressifs et des prêts géants accordés aux banques.

Ces annonces "ont aidé à apaiser les inquiétudes sur l'environnement économique mondial", estime Quincy Krosby de Prudential en mettant en avant la remontée des taux sur le marché obligataire, signe que les investisseurs s'éloignent un peu des actifs jugés les moins risqués.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine montait vers 20H20 GMT à 1,903% contre 1,772% la veille à la clôture.

Le principal élément guidant le marché reste toutefois, selon Mme Krosby, l'évolution des relations entre Washington et Pékin.

A l'approche de nouveaux pourparlers commerciaux en octobre, la Chine a annoncé vendredi une nouvelle série d'exemptions de surtaxes douanières s'appliquant cette fois à certains produits agricoles américains - chers à Donald Trump.

Cette nouvelle couronne une série de gestes d'apaisement entre les deux premières puissances mondiales, engagées depuis l'an dernier dans une guerre commerciale.

Autre signal encourageant vendredi: les ventes au détail aux Etats-Unis ont continué à montrer leur dynamisme en août selon les chiffres du département du Commerce.

Tiré surtout par les ventes de voitures, l'indice des ventes des détaillants et restaurants a progressé de 0,4% par rapport à juillet, dépassant les attentes des analystes.

Sur le front des valeurs, le géant de l'informatique Apple est repassé sous la barre des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière et a freiné les indices en reculant de 1,94%.

Le fournisseur d'énergie PG&E, qui a annoncé vendredi le versement de 11 milliards de dollars aux assureurs ayant indemnisé des entreprises et des particuliers pour les dommages causés par des feux de forêt meurtriers en Californie en 2017 et 2018, a bondi de 10,69%.

Le groupe de semi-conducteurs Broadcom a perdu 3,41% après avoir fait part de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et avoir confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, à un niveau un peu en dessous des prévisions.

La séance a aussi été marquée par l'arrivée à Wall Street de la société de services informatiques Cloudflare, qui a levé 525 millions de dollars à cette occasion après avoir fixé son prix d'introduction au-dessus de ses prévisions initiales.

Le titre a fini la séance en hausse de 20% à 18 dollars. (awp)





 
 
 

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...