Les inquiétudes profitent aux obligations gouvernementales

lundi, 11.03.2019

Obligataire. Après deux mois de rattrapage épique, les actifs risqués entrent dans une phase hésitante.

François Christen*

La vague d’euphorie qui a porté les actifs risqués depuis le début de l’année s’est finalement éteinte pour donner lieu à un repli des actions et à un léger creusement des primes de risque associées aux emprunts d’entreprises. Cette transition du «risk on» au «risk off» est aussi reflétée par une revalorisation des obligations du Trésor US. Le rendement du «T- Note» à dix ans s’est ainsi replié d’une douzaine de points de base pour s’établir à 2,63%. 

Cette première correction significative des actifs risqués de 2019 n’est ni surprenante, ni franchement inquiétante, après plusieurs semaines de reprise favorisée par le revirement de la Réserve Fédérale américaine, des résultats d’entreprises un peu meilleurs qu’escomptés et l’espoir d’une résolution du différend commercial opposant les Etats-Unis à la Chine. En hausse de plus de 10% à fin février, l’indice S&P 500 était voué à connaître une phase plus hésitante avant d’établir, peut-être, un nouveau sommet historique...

Interprétations divergentes

La récente fébrilité des marchés financiers trouve son explication dans une actualité conjoncturelle mitigée et une certaine impatience quant à l’issue des négociations entre la Chine et les Etats-Unis. La signature d’un accord avant la fin du mois reste probable, mais les rapports entre les deux parties demeurent tendus en dépit des concessions accordées par une Chine dont la montée en puissance n’a pas fini de bouleverser l’ordre économique mondial.

En matière conjoncturelle, le rapport de l’emploi publié vendredi aux Etats-Unis se prête à des interprétations divergentes. L’embauche nette chiffrée à 20.000 s’est révélée très décevante, mais le déclin du taux de chômage de 4% à 3,8% met en évidence un marché du travail porteur. La progression de l’emploi entre décembre et février atteint 186.000 postes en moyenne, soit près du double de la progression démographique sous-jacente. La robustesse des créations d’emplois dans le secteur privé (183.000 en février selon ADP) invite aussi à dédramatiser la portée du chiffre dévoilé par le Département du travail. Le déclin du chômage s’accompagne d’une augmentation du salaire horaire moyen (0,4% mensuel, 3,4% en glissement annuel). Sans être alarmante, cette accélération mérite une surveillance attentive car un dérapage plus marqué pourrait conduire la Réserve fédérale à reconsidérer cette «patience» qui a tant fait pour rétablir la confiance des investisseurs.

L’augmentation marquée de l’indice ISM consacré aux secteurs non manufacturiers (59,7 en février après 56,7 en janvier) met en lumière une tendance qui se manifeste aussi en Europe. Les entreprises de services se portent sensiblement mieux que l’industrie manufacturière, davantage affectée par le refroidissement du commerce mondial. A cet égard, on relève une forte augmentation du déficit commercial des Etats-Unis en décembre (59,8 milliards, au plus haut depuis dix ans) en lien avec un recul persistant des exportations et des importations soutenues. Enfin, le rebond des ventes au détail (0,9% mensuel, 2,5% en glissement annuel) rassure après le passage à vide observé en décembre.

Efforts de relance

En Europe, les taux d’intérêt à long terme sont aussi orientés à la baisse sous l’influence des facteurs globaux et du message apaisant transmis par la BCE à l’issue de la dernière réunion du Conseil des gouverneurs. La banque centrale a annoncé qu’elle prévoyait de maintenir ses taux d’intérêt directeurs jusqu’à la fin de l’année au moins (et non plus la fin de l’été). Pour accentuer ses efforts de relance, la BCE prêtera davantage de fonds à long terme aux banques commerciales par le biais d’une troisième série de «T-LTRO». Sans surprise, la BCE continuera à réinvestir l’ensemble des remboursements issus de son portefeuille d’actifs. 

Les mesures prises par la BCE répondent à une dégradation des perspectives de croissance mise en lumière par des projections revues à la baisse: la croissance du PIB est désormais prévue à 1,1% en 2019, puis à 1,6% en 2020 (1,7% précédemment attendus pour les deux années). Le redressement de l’inflation devrait se révéler plus lent qu’escompté avec un retour à 1,6% à l’horizon 2021. Les derniers indicateurs confirment la méforme du secteur manufacturier, notamment en Allemagne où production et commandes ont fléchi en janvier. On observe cependant une reprise en France et en Italie, ainsi qu’un renforcement de la marche des affaires du côté des services si l’on se fie au rebond du PMI (52,8 après 51,2), ce qui corrobore le scénario de reprise graduelle escompté par la BCE.

L’heure de la vérité... ou pas

Au Royaume-Uni, c’est l’heure de vérité... ou pas. La Chambre des communes doit se prononcer aujourd’hui sur l’accord négocié par le gouvernement May avec l’UE, mais on parle d’un nouveau report du vote à moins de deux semaines d’une échéance qui pourrait aussi être différée si les tenants d’un «Brexit» moins contraignant s’obstinent à refuser la proposition validée par les autres pays de l’Union européenne. 

Sans surprise, les emprunts en francs suisses se sont conformés à la tendance générale pour retrouver des niveaux de rendements dissuasifs (-0,4% à dix ans d’échéance), hormis pour les épargnants les plus prudents souhaitant conserver une valeur-refuge éprouvée dans leur portefeuille.

*Banque Profil de Gestion SA à Genève





 
 
 

La Suisse pourrait compter près de 10.000 cas de coronavirus

Vendredi, 13 mars 2020

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus est beaucoup plus élevé que les chiffres officiels et approcherait les 10.000 cas.

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus se monterait plutôt à 10.000. Lui et d'autres experts appellent la...

Baisse du QI, appauvrissement du langage et ruine de la pensée

Dimanche, 17 novembre 2019 // Christophe Clavé *

L’effet de Flynn du nom de son concepteur, a prévalu jusque dans les année 1960. Son principe est que le Quotient Intellectuel (QI) moyen ne cesse d’augmenter dans la population. Or depuis les années 1980, les chercheurs en sciences cognitives semblent partager le constat d’une inversion de l’effet Flynn, et d’une baisse du QI moyen. La...

Les quatre profils de leaders incompétents les plus fréquents

Dimanche, 13 octobre 2019 // Christophe Clavé *

Dans un article de la Harvard Business Review, Scott Gregory propose 4 profils caractéristiques de leaders incompétents. L’impact d’un mauvais leader est énorme Dans le pire des cas, le leader est suffisamment mauvais pour démotiver tout le monde. Les équipes sont désengagées. Les salariés travaillent pour eux-mêmes et non pour l’entreprise....

Elections fédérales: «L’UDC devrait rester le premier parti du pays»

Dimanche, 13 octobre 2019 // Maude Bonvin

Pour le politologue Georg Lutz, la bataille se jouera entre les formations écologistes et le PDC, le 20 octobre.

«L’UDC va perdre des plumes, même s’il reste très difficile de chiffrer ses pertes», déclare le politologue, Georg Lutz. Ce parti devrait, malgré tout, rester numéro un dans un pays où les changements politiques sont modestes....

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...