Pétrole: le Brent chute sous 60 dollars après des propos d'un ministre saoudien

jeudi, 06.12.2018

Les prix du pétrole chutaient de près de 5% jeudi en cours d'échanges européens, le baril de Brent passant même sous les 60 dollars, après des propos du ministre saoudien de l'Energie jugés prudents quant à la baisse de production d'or noir.

L'Arabie saoudite a suggéré une baisse de la production plus faible que ce que le consensus estimait.(Keystone)

Vers midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 58,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,93 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour janvier perdait 2,45 dollars à 50,44 dollars.

Le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a déclaré avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne que la baisse de la production devait être "suffisante", affichant sa préférence pour une diminution d'un million de barils par jour pour l'Opep et ses partenaires.

"L'Arabie saoudite a suggéré une baisse de la production plus faible que ce que le consensus estimait", a expliqué David Madden, analyste pour CMC Markets.

"Il n'y a pas encore de consensus sur l'ampleur de la baisse de la production" à effectuer,
avaient souligné plus tôt dans la journée les analystes de Commerzbank, qui jugeaient que "la Russie aura un rôle clé à jouer dans ce contexte".

Les pays membres de l'Opep sont réunis jeudi à Vienne pour décider de leur futur niveau de production. Une seconde réunion aura lieu vendredi avec les pays partenaires du cartel, dont la Russie.(awp)





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...