De bons vendeurs de fonds en pleine tempête

mardi, 20.08.2019

Les managers européens sont parvenus à accroître solidement leur masse sous gestion au premier semestre, en dépit d’incertitudes persistantes.

Levi-Sergio Mutemba

En dépit de l’intensification des incertitudes macroéconomiques durant la première moitié de l’année, l’industrie européenne des fonds de placement est parvenue à accroître sa masse sous gestion de façon significative. Elle enregistre des entrées nettes de 41,3 milliards d’euros à 11.400 milliards entre fin décembre et fin juin 2019. Soit une hausse de 15% par rapport à la même période un an plus tôt, d’après les données Lipper/Refinitiv publiées lundi.

Afflux massifs dans l’obligataire

Par classe d’actifs et par type de produit de placement, les disparités sont toutefois abyssales. En effet, les fonds européens investis en actions ont globalement enregistré des sorties nettes de plus de 53 milliards d’euros au premier semestre. Mais le segment des exchange-traded funds (ETF) jouit de son côté de entrées nettes de 4,5 milliards. 

Signe, selon Detlef Glow, Directeur EMEA Research chez Lipper, que «les investisseurs ont une préférence pour les caractéristiques des ETF – transparence et coûts – lorsqu’il s’agit d’investir sur les marchés actions durant les périodes de volatilité élevée». En revanche, côté obligations, les fonds de placement obligataires activement gérés ont absorbé environ 100 des 130 milliards d’euros que les investisseurs ont alloués à cette classe d’actifs durant la période précitée. Les ETF obligataires se contentant du solde.

Detlef Glow souligne que la recherche d’actifs refuges explique en grande partie les flux positifs vers le segment obligataire. Seulement, les obligations souveraines des pays développés ne sont pas les seules bénéficiaires de la recherche de sécurité. La dette privée et émergente demeure également recherchée, afin de compenser la baisse des rendements d’actifs risqués tels que les actions. 

«Ces flux peuvent indiquer que les investisseurs européens ont allégé le risque en portefeuille tout en achetant des obligations d’entreprise et des marchés émergents, dont on ne peut pas dire qu’elles constituent des actifs refuges.»

Parmi les promoteurs européens, la division asset management du groupe français Axa enregistre les meilleures performances avec des ventes nettes de parts de fonds de 28,6 milliards d’euros au premier semestre, d’après les données Lipper/Refinitiv. L’asset manager est suivi de BlackRock (+23,1 milliards) et Pimco (+23 milliards). La deuxième banque de Suisse, Credit Suisse, arrive en cinquième position (+9,2 milliards) derrière Vanguard (+9,9 milliards)

Investisseurs suisses également prudents

Les fonds mixtes d’Axa ont été particulièrement recherchée, affichant des ventes nettes de près de 19 milliards d’euros. Credit Suisse, de son côté, voit les ventes de ses fonds alternatifs atteindre un milliard d’euros sur les six premiers mois de l’année, juste devant Société Générale (900 millions). DWS a été le plus gros bénéficiaire sur le segment alternatif avec des ventes nettes de parts de 1,5 milliard d’euros.

Notons également les données pour la Suisse publiées hier par la Swiss Funds & Asset Management Association (SFAMA) au titre du mois de juillet. Où son directeur Mark Fuchs observe que «plus de ressources ont été investies dans des fonds d’actions que retirées» le mois dernier. Et ce «pour la première fois depuis longtemps», précise l’expert. Mais il ajoute que «les fonds du marché monétaire se situent toutefois en tête des apports, ce qui est un signe clair de prudence des investisseurs», a déclaré Markus Fuchs.

Ainsi, les fonds du marché monétaire suisse, dont la masse sous gestion (CHF 103,7 milliards à fin juillet) ne représente qu’un cinquième environ de celle des fonds actions (CHF 489,5 milliards), enregistre en juillet une hausse nette de plus de quatre milliards de francs contre près de dix milliards pour ces derniers. 

«La majorité des bourses étaient également positives en juillet; les taux de croissance des marchés d’actions n’étaient toutefois pas aussi prononcés que le mois précédent», explique Mark Fuchs dans un communiqué. Au total, la fortune des fonds de placement recensés dans la statistique de la Swiss Fund Data et Morningstar s’est élevée à 1168,3 milliards de francs le mois dernier. Soit une progression positive de 1,6% par rapport à juin.





 
 
 

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

Les start-up vaudoises élues meilleures de Suisse

Mercredi, 4 septembre 2019 // Matteo Ianni

Flyability et Lunaphore terminent respectivement à la première et deuxième place du classement des 100 meilleures start-up nationales. Le dernier succès romand au Swiss Start-up Award remontait à 2016. Parmi les dix premiers, Vaud est représenté quatre fois.

Chaque année depuis neuf ans, le classement des 100 start-up les plus prometteuses de Suisse...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...