Contexte favorable pour les crypto-actifs

mercredi, 03.07.2019

Les cryptomonnaies ne sont pas qu’un actif spéculatif mais un carburant de la blockchain. Une vraie classe d’actifs qui émerge sur la base d’infrastructures et d’avancées réglementaires.

Stéphane Ifrah*

Internet a mis plus de quinze ans pour révolutionner irrémédiablement nos économies, nos modèles d’affaires et nos vies de tous les jours. C’était en 1998. Les réseaux sociaux, apparus en 2008, dix ans après, auront mis moins de temps pour s’imposer, massivement et profondément. En 2018, le bitcoin, la première des cryptomonnaies lancée en 2009, aura commencé l’année à son plus haut niveau et fini à son plus bas historique, s’attirant une reconnaissance populaire sans frontières. 

L’émergence des cryptomonnaies s’inscrit dans une riche histoire de technologies disruptives qui ont, ces trois dernières décennies, raccourci le circuit entre producteurs et consommateurs, amélioré la transparence, favorisé l’apparition de modèle décentralisé sur fond de méfiance accrue vis-à-vis des systèmes centraux, monétaires en particulier. Les crises, dont celle de 2008 que tout le monde a en mémoire, ont profondément modifié la confiance dans les monnaies traditionnelles, contrôlées par les banques centrales.

Un sous-jacent pérenne, la blockchain 

Qui dit technologie disruptive ne dit pas nécessairement révolution industrielle, mais il existe assez de preuves, de pistes de développement et de perspectives d’investissement pour étayer une conviction forte: la blockchain continuera de bouleverser les processus opérationnels pour un spectre large d’acteurs économiques, des grands groupes industriels jusqu’aux services financiers et assureurs, et in fine les particuliers, en tant que clients et utilisateurs de services gérés sur la blockchain. Un nouveau standard est en train de s’installer qui permet à des grands groupes de pouvoir améliorer leurs opérations, la transparence et la fiabilité, tout en réduisant leurs coûts et temps de traitement.

Les avantages sont tels que rares, sinon marginaux, sont les groupes qui ne soient pas en train d’étudier comment remplacer un bout de leurs processus opérationnels par une solution hébergée sur la blockchain, qu’elle soit publique ou privée. Les derniers en date, Nestlé et Carrefour, qui ont annoncé un partenariat fondé sur l’utilisation de la blockchain pour améliorer la traçabilité de leurs produits, illustrent un mouvement irrésistible en faveur de l’adoption de blocs de la blockchain. Et ce n’est que le début, tant les applications sont nombreuses. Dès lors que la blockchain est largement adoptée, elle crée une demande naturelle pour les cryptomonnaies, qui permettent de régler les transactions liées à son utilisation ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux blocs. 

Le cadre juridique soutient les infrastructures 

Ce cercle vertueux appelle la mise en place d’un environnement réglementaire qui permette aux acteurs, industriels et financiers, de participer à l’écosystème crypto selon des principes claires qui inspirent confiance. L’Europe a ouvert la voie avec des lois, telles la loi Pacte en France, clarifiant notamment le cadre des Initial Coin Offering (ICO), qui est à l’univers des cryptos utilitaires ce qu’est l’IPO aux marchés réglementés «classiques». Autrement dit, il est devenu possible de lever des fonds auprès d’investisseurs en cryptomonnaies, de nombreuses bourses étant apparues (Binance, Bittrex, Okex pour ne citer qu’elles) avec une véritable liquidité sur le marché secondaire. Le développement rapide des infrastructures crée un contexte favorable à la croissance de la communauté crypto, investisseurs notamment.

Un peu comme les critères ESG sont passés du «nice to have» au «must have» dans un portefeuille, l’exposition à des instruments financiers adossés aux cryptomonnaies s’impose à mesure que des stratégies sont mises en œuvre qui offrent un potentiel de performance, de diversification et décorrélation très intéressantes pour les investisseurs. 

Aujourd’hui, la plupart des crypto-actifs présentent des conditions de sécurité et traçabilité de haut standard tout en générant potentiellement, du fait de leur régime de volatilité, des rendements supérieurs aux actifs risqués listés à l’instar des actions. Les marchés cryptos connaissent certes une forte volatilité, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, la volatilité rapportée au risque n’est pas supérieure à celle des marchés traditionnels, comme le montre une comparaison de l’évolution d’un panier adoré à l’indice S&P versus un panier de cryptomonnaie. 

Dans le contexte de rendement très faible sinon négatif des produits obligataires que nous connaissons depuis des années, les investisseurs institutionnels pourraient profiter de ces nouvelles opportunités d’investissement pour diversifier leur portefeuille tout en gagnant de la performance. Rappelons que le Bitcoin, dont le cours s’établissait au 3 juillet 2019 à un peu plus de 11.250 dollars, soit une croissance de près de 210% depuis le début de l’année, a offert un retour sur investissement de 57% sur un an, de 1567,95% sur trois ans et 4320,325% sur cinq ans. 

Même si elle n’est pas exempte de spéculation, comme tout autre actif financier, cette croissance extraordinaire reflète avant tout celle des nombreux projets industriels fondés sur la blockchain. La Suisse offre un écosystème favorable aux crypto-actifs, comme en témoigne le succès des ETP sur cryptomonnaies cotés sur le SIX. Ce n’est pas un hasard si les 27 membres fondateurs de Libra ont choisi Genève pour installer le siège de leur fondation.

*Fondateur et PDG, Napoleon Group





 
 
 

Managers égocentriques: bonne nouvelle, certains peuvent être soignés!

Mardi, 15 octobre 2019 // Nathalie Brodard*

Vous l’avez certainement croisé, star des stars, ce baron, qui d’un jour à l’autre devient manager. Excellent dans son  activité, il a envie d’autre chose. Par peur de perdre sa star, l’employeur va alors aller dans sa direction. Le baron devient un manager capricieux, un petit chef autoritaire, sans empathie pour ses subordonnés, sans...

Les familles suisses rêvent toujours de posséder une maison

Mardi, 15 octobre 2019

Près des trois quarts des familles actuellement en location envisagent d'acquérir un logement dans les dix prochaines années, selon une étude.

Malgré les prix d'achat souvent élevés, les Suisses rêvent de devenir propriétaires. Selon une étude publiée par Swiss Life mardi, près des trois quarts des familles actuellement en location envisagent...

Les quatre profils de leaders incompétents les plus fréquents

Dimanche, 13 octobre 2019 // Christophe Clavé *

Dans un article de la Harvard Business Review, Scott Gregory propose 4 profils caractéristiques de leaders incompétents. L’impact d’un mauvais leader est énorme Dans le pire des cas, le leader est suffisamment mauvais pour démotiver tout le monde. Les équipes sont désengagées. Les salariés travaillent pour eux-mêmes et non pour l’entreprise....

Elections fédérales: «L’UDC devrait rester le premier parti du pays»

Dimanche, 13 octobre 2019 // Maude Bonvin

Pour le politologue Georg Lutz, la bataille se jouera entre les formations écologistes et le PDC, le 20 octobre.

«L’UDC va perdre des plumes, même s’il reste très difficile de chiffrer ses pertes», déclare le politologue, Georg Lutz. Ce parti devrait, malgré tout, rester numéro un dans un pays où les changements politiques sont modestes....

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...