Bourse Zurich: les indices dans le vert après avoir évolué en ordre dispersé

mercredi, 20.05.2020

Le retour généralisé au vert est intervenu dans la dernière heure de transactions et le SMI a même fini à son plus haut du jour à moins de dix points de la barre des 9800.

Sur les 30 valeurs vedettes, 24 ont progressé, quatre reculé et deux ont fini stables.(Keystone)

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement positive mercredi. L'indice vedette SMI et l'indice élargi SPI ont longtemps évolué en léger repli, alors que l'indice des 30 principales valeurs, le SLI, gagnait du terrain. Le retour généralisé au vert est intervenu dans la dernière heure de transactions et le SMI a même fini à son plus haut du jour à moins de dix points de la barre des 9800.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée, soutenue par des résultats trimestriels meilleurs que prévu de plusieurs enseignes de la grande distribution.

On était par ailleurs dans l'attente des minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed, fin avril. La Réserve fédérale américaine avait alors maintenu ses taux directeurs dans une fourchette de 0% à 0,25% après les avoir brutalement abaissé en mars.

Mardi devant le Sénat, le patron de la Fed Jerome Powell a une nouvelle fois affirmé que des aides supplémentaires pourraient s'avérer nécessaires et que la banque centrale américaine était prête à agir davantage pour atténuer les dégâts économiques du coronavirus.

Le SMI a terminé sur un gain de 0,27% à 9790,85 points, son plus haut du jour et après un plus bas à 9716,75 points. Le SLI a gagné 0,66% à 1439,91 points et le SPI 0,29% à 12'213,80 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 24 ont progressé, quatre reculé et deux ont fini stables (Julius Bär et Lafargeholcim).

Julius Bär était traité hors dividende de 75 centimes. Après que la banque privée zurichoise a publié des informations sur la marche de ses affaires sur les quatre premiers mois de l'année, plusieurs analystes ont relevé l'objectif de cours avec des recommandations variant entre conserver et acheter.

Les autres bancaires Credit Suisse (+0,1%) et UBS (+0,4%) ont gagné un peu de terrain.
Zurich Insurance (-1,2%) a terminé avec la lanterne rouge, derrière Nestlé (-0,5%), Richemont (-0,4%) et Roche (-0,2%).

Le géant de l'alimentaire a annoncé plusieurs investissements pour plus de 100 millions de francs en Chine dans des usines de fabrication de produits à base de plantes et d'aliments destinés aux animaux.

Le troisième poids lourd Novartis (+0,2%) a grignoté un peu de terrain.
Le podium se compose de Temenos (+3,0%), Partners Group et Kühne+Nagel (chacun +2,8%), ainsi que d'AMS et Lonza (chacun +2,7%).

Lonza reste la coqueluche du marché avec un gain de plus de 30% depuis le début de l'année. Le groupe bâlois a été chargé par l'américaine Moderna de la production de son vaccin expérimental contre le coronavirus.

Au lendemain des résultats de Sonova (+1,9%), Mirabaud et Deutsche Bank ont revu leur copie: le premier a augmenté l'objectif de cours et confirmé "buy", alors que le second à réduit l'objectif et confirmé "hold".

Sur le marché élargi, Mikron (inchangé) a lancé une profonde restructuration, comprenant plusieurs dizaines de suppressions de postes. Les mesures n'empêcheront pas le groupe de boucler l'exercice en cours dans le rouge, a prévenu la direction.

Santhera (+3,2%) a laissé entrevoir la finalisation prématurée de son étude clinique de phase III Sideros, réclamé par les autorités sanitaires des deux côtés de l'Atlantique pour entrer en matière sur une homologation du Puldysa (idebenone) contre la myopathie de Duchenne (DMD).

Softwareone (+0,3%) a annoncé l'acquisition de l'australien Gorillastack pour un montant non révélé. L'objectif est d'accélérer ses capacités de gestion d'infrastructures dans le nuage (cloud management), notamment pour Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure.
Le laboratoire plan-les-ouatien Addex (-5,1%) a continué à puiser dans ses réserves au 1er trimestre et affiche une perte nette de 3,4 millions de francs. Fin mars, les liquidités étaient en baisse de 30% à 27,1 millions.

Idorsia (-3,4%) a placé 11 millions d'actions, ce qui lui a permis d'engranger un produit brut de 330 millions de francs. Ce dernier sera utilisé notamment pour préparer le lancement du premier traitement commercial développé par l'entreprise.

Ascom (-1,1%) a renouvelé un contrat de service pour une durée de dix ans un réseau de cliniques allemandes "exploitant des établissements à orientation sociale".

La Banque cantonale des Grisons (bon de participation -1,0%) a pris acte du départ d'un membre de son conseil, sur fond de potentiel conflit d'intérêt.(awp)





 
 
 

La Suisse pourrait compter près de 10.000 cas de coronavirus

Vendredi, 13 mars 2020

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus est beaucoup plus élevé que les chiffres officiels et approcherait les 10.000 cas.

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus se monterait plutôt à 10.000. Lui et d'autres experts appellent la...

Baisse du QI, appauvrissement du langage et ruine de la pensée

Dimanche, 17 novembre 2019 // Christophe Clavé *

L’effet de Flynn du nom de son concepteur, a prévalu jusque dans les année 1960. Son principe est que le Quotient Intellectuel (QI) moyen ne cesse d’augmenter dans la population. Or depuis les années 1980, les chercheurs en sciences cognitives semblent partager le constat d’une inversion de l’effet Flynn, et d’une baisse du QI moyen. La...

Les quatre profils de leaders incompétents les plus fréquents

Dimanche, 13 octobre 2019 // Christophe Clavé *

Dans un article de la Harvard Business Review, Scott Gregory propose 4 profils caractéristiques de leaders incompétents. L’impact d’un mauvais leader est énorme Dans le pire des cas, le leader est suffisamment mauvais pour démotiver tout le monde. Les équipes sont désengagées. Les salariés travaillent pour eux-mêmes et non pour l’entreprise....

Elections fédérales: «L’UDC devrait rester le premier parti du pays»

Dimanche, 13 octobre 2019 // Maude Bonvin

Pour le politologue Georg Lutz, la bataille se jouera entre les formations écologistes et le PDC, le 20 octobre.

«L’UDC va perdre des plumes, même s’il reste très difficile de chiffrer ses pertes», déclare le politologue, Georg Lutz. Ce parti devrait, malgré tout, rester numéro un dans un pays où les changements politiques sont modestes....

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...