Trois points de bascule climatiques qui conditionnent les marchés aujourd’hui

mardi, 12.03.2019

Le changement climatique approche d’un point de basculement critique auquel les investisseurs devraient prêter attention dès maintenant.

Andrew Harmstone*

La recherche sur le changement climatique étudie de manière générale les «points de bascule» ou seuils critiques qui, une fois franchis, pourraient accélérer le rythme du changement. 

Nous approchons actuellement de points de basculement non seulement dans le domaine environnemental, mais aussi dans les domaines politique, social et économique qui ne devraient pas être ignorés par les investisseurs.

Point de bascule n°1: politique 

Un rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de 2018  conclu que la menace du changement climatique est tellement forte et imminente que nous n’avons que 12 ans pour prendre des mesures sans précèdent afin de maintenir le réchauffement climatique à moins de 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels. Au-delà, les conséquences seraient profondes et catastrophiques.

Jusqu’à présent, gouvernements et politiques ont largement ignore? leur responsabilité de répondre activement aux enjeux du changement climatique. Selon nous, la pression croissante exercée par des instances telles que les Nations Unies et par des citoyens mieux informés pourrait nous mener vers un autre point de bascule, qui marquerait un tournant dans les attitudes et les priorités.

Point de bascule n°2: social 

Les tensions sociales pourraient être sérieusement exacerbées par les phénomènes météorologiques violents liés aux changements climatiques, notamment les inondations, les sécheresses, les incendies, les ouragans, les tempêtes de neige et les chaleurs extrêmes. Différents segments de la population sont touchés de manière disproportionnée par des conditions météorologiques extrêmes et les marchés émergents, moins capables de s’adapter aux changements climatiques, seront probablement les plus touchés. 

Les troubles sociaux liés au changement climatique sont complexes. Bien que l’inaction soit problématique, les mesures proactives des gouvernements ont des conséquences sociales importantes. Par exemple, les protestations contre l’augmentation des taxes sur les carburants en France, que le gouvernement avait tenté de mettre en œuvre pour remplir ses engagements dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat.

Point de bascule n°3: économique

Nous approchons d’un point de basculement économique lié au changement climatique, car le coût des énergies renouvelables a chuté de façon spectaculaire dans de nombreuses régions du monde. L’énergie solaire et l’énergie éolienne coûtent respectivement 54 dollars et 51 dollars le mégawatt (MW) aux États-Unis, ce qui rend ces deux sources d’énergie concurrentielles par rapport au charbon (66 dollars/MW) et réduit l’écart avec l’électricité produite au gaz (49 dollars/MW). Il y a également des progrès technologiques et économiques importants associés aux énergies renouvelables qui doivent être pris en compte. Il y a de plus en plus de véhicules électriques (VE) qui sont de moins en moins chers et qui offrent une plus grande variété de choix. L’hydrogène a le potentiel d’émerger comme une technologie complémentaire. Cela nécessiterait un important développement de l’infrastructure, mais le Japon, la Chine et la Californie sont de plus en plus en concurrence dans ce domaine. Il est ironique de constater que si la Chine est largement reconnue comme étant le plus grand consommateur de charbon au monde, elle est également à la tête des nouveaux investissements dans les énergies renouvelables. En fait, la Chine domine déjà dans tous les domaines des énergies nouvelles et avait le plus de VE en 2017 - 40% du stock mondial.

Attentes des investisseurs et implications

De nombreux investisseurs commencent à se rendre compte que la nécessité de lutter contre le changement climatique est une question qui ne peut plus être reportée. Comme nous l’avons indiqué, nous sommes déjà près d’un certain nombre de points de basculement: politique, social et économique. Il n’est pas nécessaire d’attendre un siècle ou même une décennie pour en constater les effets. Les conséquences sont en train de se faire sentir partout sur la planète. Les investisseurs devraient profiter des occasions offertes par ces perturbations, tout en protégeant leur portefeuille des conséquences défavorables.

*Managing director et gérant de portefeuille principal de la stratégie Global Balanced Risk Control, Morgan Stanley Investment Management.





 
 
 

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

Les start-up vaudoises élues meilleures de Suisse

Mercredi, 4 septembre 2019 // Matteo Ianni

Flyability et Lunaphore terminent respectivement à la première et deuxième place du classement des 100 meilleures start-up nationales. Le dernier succès romand au Swiss Start-up Award remontait à 2016. Parmi les dix premiers, Vaud est représenté quatre fois.

Chaque année depuis neuf ans, le classement des 100 start-up les plus prometteuses de Suisse...


...