Obligations toujours attractives

lundi, 03.06.2019

La valeur des obligations affichant un rendement négatif atteint le seuil des 11.000 milliards.

Valentin Girard*

Les obligations sont une classe d’actifs incontournable pour les investisseurs. Malgré le niveau extrêmement bas des taux d’intérêt, depuis plusieurs années, les obligations sont plébiscitées à tel point que les investisseurs acceptent un taux de rendement négatif pour celles-ci.

Acheter une obligation avec un rendement négatif signifie payer l’émetteur à qui nous prêtons notre argent. Vraiment pas logique, vous en conviendrez. Seulement, si on ne détient pas cette obligation jusqu’à son échéance, il existe toujours l’espoir de la vendre à un prix plus élevé. Cette stratégie fonctionne en 2019. Le 1er janvier de cette année, le rendement de l’emprunt de la Confédération à 10 ans était -0.25%. À priori pas très intéressant. Toutefois, la performance d’un placement dans cet emprunt affiche une performance supérieure à 3% sur les 5 premiers mois de l’année (le taux de la Confédération étant descendu à -0.5%).

Potentiel de hausse limité

Un nombre croissant d’emprunts affiche aujourd’hui un rendement négatif (pour une valeur de 11.000 milliards de dollars). Il existe plusieurs raisons à cela. Le ton des banques centrales, plus accommodant, exerce une pression à la baisse sur les taux. Les attentes d’une croissance très faible dans les pays développés viennent encore accentuer ce phénomène. Les investisseurs se départissent de leurs liquidités en allant chercher un meilleur rendement sur la partie plus longue de la courbe des taux.

Seulement, le potentiel d’appréciation du cours des obligations apparaît aujourd’hui limité car les taux ne peuvent pas baisser ainsi indéfiniment. Pour tout investissement, il convient de s’assurer d’une rémunération correcte par rapport au risque encouru. Et à un certain moment, un emprunt de la Confédération apparaîtra plus risqué qu’une action d’une blue chip suisse. 

*Gérant discrétionnaire à la Banque Bonhôte & Cie





 
 
 

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

Les start-up vaudoises élues meilleures de Suisse

Mercredi, 4 septembre 2019 // Matteo Ianni

Flyability et Lunaphore terminent respectivement à la première et deuxième place du classement des 100 meilleures start-up nationales. Le dernier succès romand au Swiss Start-up Award remontait à 2016. Parmi les dix premiers, Vaud est représenté quatre fois.

Chaque année depuis neuf ans, le classement des 100 start-up les plus prometteuses de Suisse...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...