Les CDS (Credit Default Swaps) s’avèrent plus que jamais pertinents

dimanche, 22.03.2020

La récession globale attendue et les révisions de notations de crédit favorisent les instruments négociables en bourse sur les contrats de protection contre les défauts de paiement.

Levi-Sergio Mutemba

La crise sanitaire du coronavirus se transforme peu à peu en crise globale du crédit. Avec l’assèchement attendu des cash-flows des entreprises résultant de la cessation de leurs activités, les craintes du marché quant à leur capacité de remboursement s’intensifient. L’agence de notation américaine S&P Global Ratings vient de publier un rapport sur les changements d’opinion des notations de crédit des entreprises dans le monde, suite à la crise du coronavirus.

Au 19 mars, ces altérations de vues sur la solvabilité des sociétés sont au nombre de 123, dont 74 modifications concernent l’Amérique du Nord contre 24 changements d’opinion pour la région Europe, Moyen-Orient & Afrique (EMEA) et 17 pour l’Asie Pacifique. Sur ces 123 changements, plus de 37% sont des mises sous surveillance avec implications négatives. Elle indique la possibilité que la note soit modifiée dans un avenir plus ou moins proche (environ 90 jours) en raison de circonstances particulières.

La dette de catégorie spéculative accumule sans surprise et de loin le plus grand nombre de changements d’opinion, soit 99 modifications sur les 123 précitées. La catégorie «Investment Grade» ne fait l’objet que de 24 changements dans les notations de crédits. Ce bilan coïncide avec la chute récente de l’indice de la dette global privée à haut rendement. Le Markit iBoxx Global Developed Markets Liquid High Yield Capped (USD) Index chutant en effet de 25% sur le mois écoulé au 19 mars. Par contraste, les obligations du Bloomberg Barclays Aggregate Global Bonds Index) ne cèdent qu’un peu plus de 3,3% sur cette période.

Mercredi 18 mars, par exemple, lors d’une des chutes boursières les plus violentes depuis le début des années 90, S&P Ratings a abaissé à BB- la note du détaillant suisse de l’industrie du voyage Dufry. L’emprunt du groupe est également mis sous surveillance avec  implications négatives. La note correspond à une situation où la capacité du débiteur  honorer ses engagements de long terme peut être remise en cause suite à des événements économiques disruptifs au sein de l’industrie des voyages.

Jeudi, dans une mise à jour des estimations d’impact de S&P Global, ses analystes se sont dits désormais «convaincus que les effets de l’épidémie» avaient «acculé l’économie globale en récession». Faisant s’effondrer les taux de croissance de l’économie chinoise à 2,7-3,2% seulement, «annulant toute expansion économique aux États-Unis», alors que l’économie en zone euro devrait se contracter de 0,5-1% cette année, soulignent les analystes de S&P Global, au moment où ceux-ci reçoivent la confirmation que le taux de mortalité dû au coronavirus est de 9100 victimes dans le monde pour 222.000 personnes testées positives.

Il existe un produit innovant qui profite de façon substantielle d’une hausse de la perception des événements de crédit sur le segment du haut rendement, en particulier en Europe. Il s’agit du fonds Tabula European iTraxx Crossover Credit Short UCITS ETF – EUR (ticker Bloomberg TECS). Cet ETF obligataire, lancé l’an dernier dont en Suisse, est en hausse de plus de 20% sur le mois écoulé au 20 mars 2020.

Rebalancé mensuellement, cet indice reflète les rendements résultant de l’achat de protection par rapport aux entités de référence de l’indice iTraxx Crossover 5Y Index, qui reflète le crédit de 75 signatures de catégorie spéculative en Europe via des CDS. Le produit reflète ainsi l’indice sous-jacent iTraxx European Crossover Credit Short index (ITRXXOVS), qui reflète une vue courte ou baissière sur les émetteurs précités.

Ainsi, le fonds TECS de Tabula s’apprécie lorsque le risque de défaut s’accentue et/ou lorsque la perception de ce risque s’intensifie. Au lieu d’acheter directement les obligations sous-jacentes, les indices iTraxx se positionnent à travers des CDS, qui offrent la possibilité d’exprimer des vues sur le crédit et gérer activement l’exposition à cette classe d’actifs sans assumer de risque de taux d’intérêt. Le fonds TECS, qui utilise des instruments dérivés, n’est pas destiné aux investisseurs souhaitant appliquer de buy-and-hold sur une période de plus d’un mois, notamment en raison des coûts de rebalancement mensuels pouvant créer un écart de suivi significatif par rapport à l’indice de référence.





 
 
 

La Suisse pourrait compter près de 10.000 cas de coronavirus

Vendredi, 13 mars 2020

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus est beaucoup plus élevé que les chiffres officiels et approcherait les 10.000 cas.

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus se monterait plutôt à 10.000. Lui et d'autres experts appellent la...

Baisse du QI, appauvrissement du langage et ruine de la pensée

Dimanche, 17 novembre 2019 // Christophe Clavé *

L’effet de Flynn du nom de son concepteur, a prévalu jusque dans les année 1960. Son principe est que le Quotient Intellectuel (QI) moyen ne cesse d’augmenter dans la population. Or depuis les années 1980, les chercheurs en sciences cognitives semblent partager le constat d’une inversion de l’effet Flynn, et d’une baisse du QI moyen. La...

Les quatre profils de leaders incompétents les plus fréquents

Dimanche, 13 octobre 2019 // Christophe Clavé *

Dans un article de la Harvard Business Review, Scott Gregory propose 4 profils caractéristiques de leaders incompétents. L’impact d’un mauvais leader est énorme Dans le pire des cas, le leader est suffisamment mauvais pour démotiver tout le monde. Les équipes sont désengagées. Les salariés travaillent pour eux-mêmes et non pour l’entreprise....

Elections fédérales: «L’UDC devrait rester le premier parti du pays»

Dimanche, 13 octobre 2019 // Maude Bonvin

Pour le politologue Georg Lutz, la bataille se jouera entre les formations écologistes et le PDC, le 20 octobre.

«L’UDC va perdre des plumes, même s’il reste très difficile de chiffrer ses pertes», déclare le politologue, Georg Lutz. Ce parti devrait, malgré tout, rester numéro un dans un pays où les changements politiques sont modestes....

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...