Bourse Zurich: le SMI finit en vert dans le sillage de Wall Street

jeudi, 02.04.2020

La Bourse suisse a terminé dans le vert jeudi. Le podium est composé de Swiss Re (+2,8%), Givaudan (+2,7%) et Novartis (+2,4%).

Le SMI a fini en hausse de 1,11% à 9270,96 points, avec un plus haut à 9318,61 et un plus bas à 9075,15 points.(Keystone)

Les indices à la Bourse suisse ont alterné les passages en territoire positif et négatif durant la journée. Ils ont ensuite pris la direction du nord après l'ouverture de Wall Street, où les indices remontaient aussi après une entame hésitante.

Dans le dossier du pétrole, Ryad a appelé à une réunion urgente de l'Opep afin de stabiliser les marchés. Après avoir parlé à "son ami" le prince héritier Salamane, le président américain Donald Trump a dit s'attendre à une réduction de 10 millions de barils-jour de la production.
Peu après, on apprenait de Moscou que le président Poutine n'avait pas parlé au prince. Cela a entraîné quelques soubresauts des indices.

A Wall Street, les indices avaient d'abord reculé après la diffusion des chiffres sur les nouvelles demandes d'allocations chômage, qui ont montré que 6,6 millions de personnes avaient déposé un dossier la semaine dernière.

"Les demandes d'allocations chômage ont bondi bien plus que les prévisions des analystes les plus pessimistes", a commenté Christopher Low, économiste chez FTN Financial. "Et il faut garder à l'esprit que de nombreuses personnes supplémentaires ont sans doute essayé de s'inscrire mais n'ont pas pu le faire en raison de systèmes saturés".

Avec près de 10 millions de personnes ayant déposé des dossiers d'allocations chômage en deux semaines, sur les 152,3 millions de travailleurs en activité en février, le taux de chômage est "désormais probablement aux environs de 10%", a présumé M. Low.

Selon les experts, ce chiffre ne devrait toutefois pas apparaître dans le rapport mensuel sur l'emploi à paraître vendredi, qui ne prendra pas entièrement en compte les mesures de confinement massives imposées progressivement dans plusieurs Etats américains depuis mi-mars.

Le SMI a fini en hausse de 1,11% à 9270,96 points, avec un plus haut à 9318,61 et un plus bas à 9075,15 points. Le SLI a gagné 0,49% à 1337,05 points et le SPI 0,71% à 11'273,22 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 17 ont progressé et 13 reculé.

Le podium est composé de Swiss Re (+2,8%), Givaudan (+2,7%) et Novartis (+2,4%).

La multinationale verniolane a annoncé la production à Genève de gel hydroalcoolique, soit 60 tonnes par semaine qui seront distribués gratuitement aux hôpitaux environnants ainsi qu'à l'aéroport de Genève et aux Transports publics genevois (TPG).

Nestlé et Roche (chacun +1,2%) ont aussi soutenu l'indice. Novartis a finalement renoncé à céder les portefeuilles américains de sa filiale Sandoz à Aurobindo.

Aux bancaires, Credit Suisse (+2,0%) a hérité de la médaille en chocolat. UBS (+1,8%) a aussi progressé, alors que Julius Bär (-0,5%) a cédé du terrain.

Le directeur de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma), Mark Branson, a une nouvelle fois demandé aux banques de se retenir de verser des dividendes.

"Nous ne voulons pas avoir à découvrir plus tard dans l'année que nous aurions eu besoin de ces fonds", a-t-il déclaré dans l'émission "Tagesgespräch" de la radio SRF.

Les principaux perdants du jour sont Temenos (-7,2%), derrière Alcon (-3,2%), Kühne+Nagel et le bon Schindler (chacun -2,8%).

Sur le marché élargi, Georg Fischer (+0,2%) a introduit le chômage partiel sur ses sites européens en raison de la crise sanitaire. La direction va réduire temporairement sa rémunération mensuelle entre 10 et 20%. Meyer Burger (+0,5%) va également recourir au chômage partiel sur ses sites de Thoune et de Hauterive. Feintool (-1,9%) renonce à son dividende.

Idorsia (-2,1%) a annoncé le départ de son président Jean-Pierre Garnier, dont le remplaçant désigné s'appelle Mathieu Simon.

Arbonia (+7,9%) a visiblement profité d'un relèvement de recommandation par la Banque cantonale de Zurich. Flughafen Zurich en revanche (-1,6%) a vu sa note rabotée par Mainfirst, qui préconise désormais la vente du titre.(awp)





 
 
 

La Suisse pourrait compter près de 10.000 cas de coronavirus

Vendredi, 13 mars 2020

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus est beaucoup plus élevé que les chiffres officiels et approcherait les 10.000 cas.

Selon l'analyste Pierre Dessemontet, le nombre de personnes affectées en Suisse par le coronavirus se monterait plutôt à 10.000. Lui et d'autres experts appellent la...

Baisse du QI, appauvrissement du langage et ruine de la pensée

Dimanche, 17 novembre 2019 // Christophe Clavé *

L’effet de Flynn du nom de son concepteur, a prévalu jusque dans les année 1960. Son principe est que le Quotient Intellectuel (QI) moyen ne cesse d’augmenter dans la population. Or depuis les années 1980, les chercheurs en sciences cognitives semblent partager le constat d’une inversion de l’effet Flynn, et d’une baisse du QI moyen. La...

Les quatre profils de leaders incompétents les plus fréquents

Dimanche, 13 octobre 2019 // Christophe Clavé *

Dans un article de la Harvard Business Review, Scott Gregory propose 4 profils caractéristiques de leaders incompétents. L’impact d’un mauvais leader est énorme Dans le pire des cas, le leader est suffisamment mauvais pour démotiver tout le monde. Les équipes sont désengagées. Les salariés travaillent pour eux-mêmes et non pour l’entreprise....

Elections fédérales: «L’UDC devrait rester le premier parti du pays»

Dimanche, 13 octobre 2019 // Maude Bonvin

Pour le politologue Georg Lutz, la bataille se jouera entre les formations écologistes et le PDC, le 20 octobre.

«L’UDC va perdre des plumes, même s’il reste très difficile de chiffrer ses pertes», déclare le politologue, Georg Lutz. Ce parti devrait, malgré tout, rester numéro un dans un pays où les changements politiques sont modestes....

L’envolée folle de Neuvoo, le Google de l'emploi

Jeudi, 19 septembre 2019 // Stéphanie Giroud

L’entreprise Neuvoo, basée à Lausanne et Montréal, vient de lever 40 millions de francs auprès de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Si Neuvoo ne vous dit rien, c’est probablement que vous n’êtes pas à la recherche d’un travail. Lancée en 2011, la jeune entreprise, qui se profile comme le Google de l’emploi à ...

Vaudoise se prépare à franchir un nouveau seuil

Mercredi, 18 septembre 2019 // Philippe Rey

Ses objectifs pour 2020-22 englobent une croissance sélective, notamment en Suisse alémanique. Modernisation de l’IT en non vie pour le groupe Vaudoise présent mercredi à Investora Zurich.

Une croissance des assurances de patrimoine dans la branche non vie au-dessus de celle du marché suisse, avec un ratio combiné (taux de frais + taux de sinistres)...

Les Suisses ne préparent pas suffisamment leur retraite

Jeudi, 12 septembre 2019 // Matteo Ianni

Selon le baromètre de la prévoyance publié par Raiffeisen, les Suisses attendent trop longtemps avant de penser à leur prévoyance vieillesse. La confiance vis-à-vis du système suisse des trois piliers a continué de s’effriter.

Pour sa seconde édition, le baromètre suisse sur la prévoyance publié par Raiffeisen a donné des résultats plutôt...

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...