Powell et Jordan n'entrevoient pas de récession mondiale

samedi, 07.09.2019

Dans le cadre d'un colloque organisé à l'université de Zurich, Thomas Jordan, le président de la Banque nationale suisse (BNS), et son homologue américain Jerome Powell à la tête de la FED, ont affirmé ne pas craindre une récession.

Selon Jerome Powell de la FED, l'économie des Etats-Unis se porte bien et se trouve dans sa 11e année de croissance. (Keystone)

Les patrons des banques centrales suisse et américaine n'entrevoient pas de récession au niveau mondial, alors que les signes d'un refroidissement de la conjoncture mondiale se multiplient.

Thomas Jordan, le président de la Banque nationale suisse (BNS), et son homologue américain Jerome Powell, à la tête de la Réserve fédérale (Fed), s'exprimaient vendredi soir dans le cadre d'un colloque organisé à l'université de Zurich.

Selon M. Powell, l'économie des Etats-Unis se porte bien et se trouve dans sa 11e année de croissance, une phase de progression économique inédite par sa longueur. Le patron de l'institut d'émission table sur une croissance américaine modérée, un marché de l'emploi solide et un niveau d'inflation se rapprochant de la cible de 2% visée par la Fed.

Malgré ces indicateurs positifs, il existe des risques importants pouvant conduire à un ralentissement économique ou une inflation durablement faible. L'économie mondiale perd ainsi continuellement du terrain depuis 2018, notamment en Chine, en Allemagne et dans le reste de l'UE.

Fin juillet, la Fed avait abaissé sur principal taux directeur de 0,25 point de pourcentage dans une fourchette de 2% à 2,25%, afin de soutenir la croissance économique. La prochaine décision de politique monétaire de la banque centrale américaine est attendue le 18 septembre. Dans ce contexte, la Fed est disposée à agir de manière "convenable" afin de soutenir la croissance, a souligné M. Powell.

Le président de la BNS, Thomas Jordan, ne table pas quant à lui sur une récession mondiale ou en Suisse. Les incertitudes actuelles - le litige commercial entre les Etats-Unis et la Chine et le Brexit - pèsent cependant sur l'économie.

Revenant sur les critiques virulentes du président américain Donald Trump à son encontre, M. Powell a indiqué ne pas regretter d'avoir pris les commandes de la Fed. "Il existe une éthique et une morale très élevée chez nos employés", a insisté Jerome Powell, ajoutant que ses décisions n'étaient pas dirigées par la politique.

"Les facteurs politiques ne jouent absolument pas de rôle dans nos décisions. Mes collègues et moi ne pourrions pas le tolérer", a dit M. Powell. (awp)





 
 
 

Apple mise toujours sur l'iPhone

Dimanche, 8 septembre 2019

Cette année, experts et observateurs parient sur trois nouveaux modèles d'iPhone qui sera encore la vedette de la présentation Apple de mardi.

L'iPhone sera la star de la présentation Apple de mardi mais le géant californien des technologies en profitera aussi sans doute pour faire valoir son offre de services et de contenus, en pleine...

Un conseiller clients important quitte Pictet

Vendredi, 6 septembre 2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le...

Géraldine Juge: «Une entreprise c’est comme un enfant auquel on pense toute la journée»

Jeudi, 5 septembre 2019 // Marine Humbert

A la tête de Separate Ways, Géraldine Juge est la neuvième invitée de notre chronique. Les entrepreneurs s'y racontent sans filet: recette du succès, routines du dimanche, ambitions et inquiétudes. Plongée dans les coulisses de l'entrepreneuriat.

A la tête de Separate Ways depuis 2016, Géraldine Juge propose un service d’accompagnement dans...

Abionic dispose désormais d’une référence précieuse avec Genentech

Jeudi, 5 septembre 2019 // Christian Affolter

Le test rapide qualité laboratoire permettant de diagnostiquer l’asthme allergique sera développé en collaboration avec la biotech américaine membre de Roche.

La plateforme d’Abionic pour des solutions de diagnostic rapides d’une précision proche de celle obtenue en laboratoire après plusieurs heures a un nouveau partenaire de référence. Pour...

UBS bifferait plusieurs centaines de postes dans la banque d'affaires

Jeudi, 5 septembre 2019

La première banque de Suisse UBS va se restructurer. Plusieurs centaines de postes pourraient être supprimés.

Une restructuration serait dans l'air pour les activités de banque d'affaires d'UBS. Le numéro un bancaire helvétique plancherait sur un programme qui pourrait déboucher sur la suppression de plusieurs centaines d'emplois, a rapporté mercredi...

Brexit: Johnson abandonne l'obstruction au texte anti-"no deal"

Jeudi, 5 septembre 2019

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, ne fera pas obstruction au texte législatif demandant un nouveau report du Brexit.

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a accepté jeudi matin de ne pas faire d'obstruction au texte...

Les start-up vaudoises élues meilleures de Suisse

Mercredi, 4 septembre 2019 // Matteo Ianni

Flyability et Lunaphore terminent respectivement à la première et deuxième place du classement des 100 meilleures start-up nationales. Le dernier succès romand au Swiss Start-up Award remontait à 2016. Parmi les dix premiers, Vaud est représenté quatre fois.

Chaque année depuis neuf ans, le classement des 100 start-up les plus prometteuses de Suisse...


...