Le Vinci, Lao Tseu et Nicolas Machiavel

Pécub. Une chronique à retrouver les vendredis en dernière page de l’Agefi.

Le dessinateur et philosophe d'entreprise explore chaque vendredi un aspect du management bioéthique de conquête. Bienvenue dans la tête du Prince de Machiavel. Bienvenue dans l’intelligence réinventée de l’entrepreneur gagnant.

 


Thermodynamique empathique

Vendredi, 11 octobre 2019 // Pécub

Stratégies de conquête de nouveaux horizons, sagesses du vivre ensemble multiculturel, inventivités d’évolution nécessaires, l’empathie s’invite sur tous les chantiers.

Les trois sens de l’observation de Machiavel, Lao Tseu et du Vinci ont un point commun, c’est comment ailleurs ? C’est comment dans l’esprit de l’autre ? C’est comment...

Un allié, puissant et présent

Vendredi, 4 octobre 2019 // Pécub

Une épidémie de rhumes carabinés est le meilleur allié possible si vous êtes marchand de mouchoirs en papier.

De même l’arrivée de nuages de moustiques tigres fera la réussite commerciale du producteur de moustiquaires. Une subtile capacité de nuisance peut faire plier le genou à la puissante multinationale. Nicolas Machiavel a appris de Sun Tsu...

Inconnu, invisible, imprévisible

Vendredi, 27 septembre 2019 // Pécub

Toutes les entreprises jouissant d’une position dominante dans leurs jardins d’excellence respectifs, tôt ou tard se feront dépasser.

Pourquoi ? La physique déterministe des structures entrepreneuriales classiques pousse à la flemme, au moindre effort, à la prise de risque zéro. Donc à choisir ses managers parmi les cohortes instrumentées des...

Réinventer l’intelligence

Vendredi, 20 septembre 2019 // Pécub

Tous les vendredis, en dernière page d’AGEFI, nous explorerons un aspect du management bioéthique de conquête. Bienvenue dans la tête du Prince de Machiavel. Bienvenue dans l’intelligence réinventée de l’entrepreneur gagnant.

L’intelligence plate, à deux dimensions, a définitivement atteint les extrêmes limites de ses potentiels. Abscisses...

Requestionner, repenser, réinventer

Vendredi, 13 septembre 2019 // Pécub

La société à choix multiples où toutes les cases sont cochées risque bien d’avoir vécu.

L’accélération de l’accélération de toutes les dysfonctions apparues par enchantement consenti cause problème. L’éducation unique pratiquant la linéarité culturelle ignore le mode complexe trop fatiguant à développer. Les larmes au plastic des...

Fabriquer de l’or avec des idées pourries

Vendredi, 6 septembre 2019 // Pécub

La cloche résonne. La cloche raisonne. Un même son, un même bruit, et pourtant tout est différent.

Une cloche douée du talent de raisonner, de capter des informations, de les analyser et d’en travailler les arborescences, c’est loin de toute évidence. Et pourtant, avant le raisonnement, dans une tête standard les idées tracent leurs chemins, et...

L’âne à bicyclette

Vendredi, 30 août 2019 // Pécub

Le chemin le plus joyeux entre un point de départ et sa destinée est celui de l’âne à bicyclette.

Chef, j’ai une idée ! Les entreprises vivantes sont la copie parfaite de l’humain vivant. Une conception, une naissance, une existence, une fin. Triste ou joyeuse. Des organes, des fonctions, des maladies, une production, des relations extérieures,...

Idea scarta, l’âne du Vinci

Vendredi, 23 août 2019 // Pécub

Une même idée n’est jamais la même suivant avec quelle langue elle s’exprime.

La compétence qui permet à toutes les langues parlées ou écrites de commencer leur travail d’expression d’un même point, c’est une alchimie progressive d’art, de science et d’expérience, le dessin. La communication interlangue est entrée dans l’ère de la...

Technologie de la pensée

Jeudi, 25 juillet 2019 // Pécub

La pensée est une mécanique complexe à plusieurs intervenants dont l’objectif est le mouvement.

Des mots, des verbes, des sensations, des images, des constructions métaphoriques, des statistiques, des moyennes, des mathématiques, de la dopamine, des connections avec les intelligences augmentées, des souvenirs, des réalités immédiates, des langages...

Art, science, et transcendance

Jeudi, 18 juillet 2019 // Pécub

La connaissance est obligatoire. L’intelligence est en option. Le génie est un accident.

Le moteur de recherche et développement cérébral trouve ses ressources de fonctionnement dans les énergies naturelles, les énergies artificielles, les énergies virtuelles, les énergies encore inconnues à ce jour. Le premier moteur, «il primo motore», va...

Désindustrialisation de la pensée

Vendredi, 12 juillet 2019 // Pécub

Dans un univers où l’on rétrécit les options pour à terme n’en avoir plus qu’une, la possibilité de révolution tend vers zéro.

L’apparition étonnante des Galilée, des Léonard de Vinci, des Socrate, des Ignace Philippe Semmelweis, des Sénèque, est aussitôt refroidie par les propriétaires élus du savoir officiel. Le phénomène va-t-il...

Toile réticulaire

Vendredi, 28 juin 2019 // Pécub

En 1456 un ouragan dévaste la Toscane. Le petit Léonard a quatre ans.

L’intempérie dévastatrice passée, Léonard a le droit de sortir de la maison. Tout de suite il se précipite dans la basse-cour pour retrouver le coq, les lapins, l’âne et les cochons. Quand Léonard parle aux animaux, le dialogue est naturel. Cohérent pour les oreilles et pour...

Tout ce qui est stocké dans ma mémoire, je le sais pour toujours

Vendredi, 21 juin 2019

Comment expliquer que Léonard de Vinci vieux, se souvienne parfaitement des images et des sensations de Léonard de Vinci jeune.

Léonard de Vinci jeune peut-il imaginer ce que Léonard de Vinci vieux aura stocké dans sa mémoire. Comment fonctionne cette stupéfiante mémoire. C’est quoi cette mécanique de dingue. Léonard a mis le pré aux fleurs...

C’est moi qui ai la clef du datacenter

Vendredi, 14 juin 2019 // Pécub

Organiser la mise en mémoire les faits et les expériences de l’apprentissage, en mode actif ou en mode flemmard ? Quelle était la méthode de Léonard ?

Le tableau vision-tactile. La coupole du crâne est une voute céleste que l’on observe à l’œil nu. Voir dehors les yeux ouverts, voir dedans les yeux fermés. Ce que les yeux découvrent à...

Tomber sans se faire mal

Vendredi, 7 juin 2019 // Pécub

Pourquoi les pommes tombent-elles au sol et pas les étoiles? A cinq ans, le petit Léonard de Vinci tentait de comprendre la gravité ce qui le mènera, quelques années plus tard, à concevoir les premiers parachutes.

C’est à l’âge de cinq ans que le petit Léonard est tombé de l’arbre de Vinci. La tête qui tourne remplie de soleils et...

De l’artiste d’entreprise au philosophe candide, bienvenue dans la tête de Pécub

Dimanche, 2 juin 2019 // Sophie Marenne

Dessinateur, philosophe et vulgarisateur, notre chroniqueur est la preuve qu’on peut s’interroger sur des questions terribles tout en se payant une bonne tranche de rire.

Dessinateur prolifique, Pierpaolo Pugnale tient son surnom du nombre de «p» de son nom complet: P3. Au cours de sa carrière, ce Rollois dont l’atelier est situé à Gilly a...

Estratto espresso

Vendredi, 31 mai 2019 // Pécub

Léonard de Vinci a dégusté une tasse de café Turc lors d’une réception mondaine. Il aura immédiatement constaté l’effet stimulant sur son cerveau. Curieux, il a demandé au chef de cuisine de quoi était composé ce breuvage si excitant.

Monsieur Leonardo da Vinci, voici des grains de café, c’est le fruit du caféier, une plante des tropiques,...

Brain Biking

Vendredi, 24 mai 2019 // Pécub

Trois formes principales d’apprentissage font le remplissage de notre datacenter glial.

L’apprentissage imposé, l’apprentissage guidé, l’auto-apprentissage. Pendant les cinq premières années de son existence Léonard de Vinci aura pratiqué l’auto-apprentissage. Dans un environnement très peu contrôlé et guidé au minimum sécurité par sa...

Divina Proporzione

Vendredi, 17 mai 2019 // Pécub

En étudiant les travaux de Léonard de Vinci, les experts n’on vu que ce qu’ils ont voulu voir. Ils auront analysé les dessins du Vinci avec le regard de René Descartes. Ils auront zappé l’essentiel.

Seul Léonard de Vinci peut comprendre la démarche de Léonard de Vinci. Quand Léonard reprend la vis sans fin d’Archimède, il lui vient...

Arbor Libertador

Vendredi, 10 mai 2019 // Pécub

La nature ne parle pas le français, ni le chinois, encore moins l’américain. La nature ne fait pas dans la finance, elle ne spécule pas sur l’intelligence artificielle. La nature aura fait le constat des actions de l’homme. Sans juger. Simplement constater. L’homme est un accident qu’il s’agit d’intégrer.

La nature n’a pas étudié René...

 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




Réseaux sociaux

Rejoignez-nous



...