L’apprentissage est-il encore vraiment efficace? De nombreux entrepreneurs dénoncent une formation professionnelle peu flexible et inadaptée aux métiers de demain.

 

L’apprentissage est-il encore vraiment efficace?

De nombreuses entreprises constatent des manquements dans la formation professionnelle. Selon les témoignages recueillis par l’Agefi (lire notre dossier ci-dessous), la formation ne correspond plus suffisamment à leurs besoins, notamment en programmation et en maîtrise des outils informatiques. Pour faire court: nous formons des jeunes pour des métiers qui n'existent plus. En cause, le rythme de révision quinquennal des cursus pour un CFC. Cinq ans, c’est trop long, constatent les entreprises. Un constat partagé par le Conseil fédéral, qui répondait récemment à une question parlementaire: « La formation professionnelle doit être flexible et adaptée en permanence pour être à jour. Afin d'y parvenir, les processus de révision doivent être accélérés et optimisés ». Reste à savoir comment, et à quel rythme. 


Les titulaires de CFC trouvent facilement du travail

Mardi, 17 avril 2018

L'OFS a analysé les parcours des 89.000 titulaires d'un CFC. La majorité d'entre n'ont pas eu de peine à décrocher un premier emploi.

Environ 85% des titulaires d'un CFC accèdent dans les trois mois suivant leur titre à un premier emploi, et 46% restent dans l'entreprise formatrice. Mais 19% vivent un épisode de chômage dans les deux ans et demi...

La numérisation peut aussi faciliter l’accomplissement de tâches

Jeudi, 15 mars 2018

Sefri. Les associations professionnelles déterminent les contenus des apprentissages.

Entretien avec Katrin Frei, cheffe de l’unité Politique de la formation professionnelle du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Quelles mesures ou modifications des cursus discutez-vous dans le cadre du programme Vision...

L’EPFL Extension School travaille avec plusieurs grandes entreprises

Jeudi, 15 mars 2018

Cursus. L’équipe sera renforcée en fonction de l’évolution de la demande.

Il est temps d’apprendre à nager dans le domaine du numérique plutôt que de n’y plonger que les orteils, selon le directeur de l’EPFL Extension School Marcel Salathé. Entretien. Le programme semble pour l’instant s’appuyer sur des individus ressentant le besoin de...

Les formations en ligne peuvent permettre de combler le manque de compétences digitales

Jeudi, 15 mars 2018 // Christian Affolter

Numérisation. Cet outil ne s’impose pas seulement parce qu’il offre une certaine unité de matière. Il apparaît également qu’il est particulièrement flexible et adaptable.

Les cursus de formation en ligne représentent une piste de solution sérieuse pour mettre les connaissances en matière numérique des employés en accord avec les besoins des...

L'apprentissage est-il vraiment efficace? Vos réactions

Lundi, 12 mars 2018 // Christian Affolter

Vos réponses à notre sondage en ligne révèlent d’autres priorités que l’accélération du rythme de révision tous les cinq ans.

Le rythme de révision des cursus n’est pas si important que de prendre maintenant le virage vers l’apprentissage tout au long de la vie. C’est ce qui ressort des premières réponses développées de...

Les contenus et les processus doivent évoluer

Mardi, 6 mars 2018 // Christian Affolter

APPRENTISSAGES. La Suisse est particulièrement en retard en matière de gouvernance numérique. Ce n’est pas simplement une question de délais mais surtout de coordination.

Le Conseil fédéral vient de donner sa réponse à la question au Parlement suggérant notamment un raccourcissement les délais de révision des cursus d’apprentissage pour...

La Berne fédérale bouge lentement

Lundi, 5 mars 2018 // Christian Affolter

Vision 2030. Ce programme devrait déjà être appliqué.

La Vision 2030 de la formation professionnelle élaborée par le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI contient plusieurs lignes d’action répondant assez bien aux problèmes exprimés au sujet des apprentissages. Le SEFRI préconise notamment...

Le vrai système dual répond mieux aux défis futurs

Lundi, 5 mars 2018 // Christian Affolter

Apprentissage. Les écoles trop déconnectées ont tendance à renforcer le déficit de formation proactive.

Le spécialiste en transformation digitale au sein des PME Frédéric Matthey, président du conseil d’administration de la société spécialisée dans l’édition de logiciels Doc.SERIES et de la société spécialisée dans le conseil, la...

Former les jeunes à des métiers pour lesquels il n’y a pas de poste de travail n’a pas de sens

Mardi, 27 février 2018 // Christian Affolter et Leila Ueberschlag

Apprentissage. Les profils doivent évoluer pour tenir compte des activités dans l’industrie suisses à forte valeur ajoutée axées sur l’assemblage de technologies.

L’administrateur délégué de CIEL Electricité et président du Conseil d’administration de Bobst Alain Guttmann est fortement ancré dans le domaine de l’industrie. Ses analyses...

Le manque de collaborateurs qualifiés risque de freiner la dynamique très positive

Mardi, 20 février 2018 // Christian Affolter

ENTREPRISES. L’optimisme conjoncturel tout comme la propension à investir n’ont jamais été aussi élevés depuis 2014 selon la dernière édition du baromètre annuel EY

Les entreprises n’ont plus été autant orientées vers la croissance depuis au moins quatre ans. La...

Les apprentis formés correspondent moins aux profils requis par les entreprises

Jeudi, 8 février 2018 // Christian Affolter

Industrie 4.0. La branche MEM déplore notamment un manque de compétences en programmation bientôt indispensables du côté des apprentissages pour le CFC.

La digitalisation au sein de l’industrie requiert des compétences des collaborateurs toujours plus pointues. Les entreprises du secteur MEM sont déjà maintenant confrontées à une pénurie de...

L’apprentissage doit rester pratique

Mercredi, 17 janvier 2018 // Pierre Bessard

Usam. La stratégie en matière de formation professionnelle devrait mieux tenir compte des organisations du monde du travail.

La formation professionnelle proche du marché est l’un des secrets souvent sous-estimés du succès suisse: non seulement deux tiers des jeunes entrent par ce biais sur le marché du travail, mais 76% d’entre eux se disent...

 

AGEFI




 

 

Rejoignez-nous

...