Ortec Finance, nouveau partenaire du Software Exchange d’Avaloq

mardi, 13.02.2018

Ortec Finance rejoint le Software Exchange d’Avaloq. Elle côtoie désormais des sociétés telles que Thomson Reuters, Actico et UnaVista sur cette plateforme, qui vise à mettre les banques de la communauté Avaloq en lien avec des fournisseurs de solutions spécialisées de banque numérique.

Fondée en 1981, Ortec Finance s’est spécialisé dans les solutions de planification patrimoniale et de planification financière axées sur les objectifs et adaptables sur mesure à chaque marché.

Fondée en 1981, Ortec Finance s’est spécialisé dans les solutions de planification patrimoniale et de planification financière axées sur les objectifs et adaptables sur mesure à chaque marché.

Le produit phare de l’entreprise OPAL est prisé, à l’échelle mondiale, dans les systèmes juridiques où des réglementations ont eu un impact significatif sur le secteur de la gestion de fortune. Avec OPAL, les clients bénéficient de projections économiques complexes et totalement intégrées qui ne sont généralement disponibles que sur le marché des investisseurs institutionnels.

Lancé en septembre 2015, l’Avaloq Software Exchange est un marché en ligne ouvert à des partenaires actuels et futurs d’Avaloq, notamment des entreprises spécialisées dans les technologies financières et des établissements financiers. L’objectif est d’offrir des solutions logicielles dotées de fonctionnalités supplémentaires, dans le but d’augmenter l’engagement des clients, de garantir une expérience client cohérente et d’exploiter le potentiel de nouvelles opportunités commerciales.

Tous les produits de l’Avaloq Software Exchange sont compatibles avec la plateforme d’Avaloq, ce qui permet aux banques et aux gestionnaires de fortune d’accélérer la mise sur le marché de nouvelles offres numériques.

L’Avaloq Software Exchange donne accès à l’ensemble de la communauté Avaloq, composée de 158 banques réparties dans le monde entier qui gèrent, à l’aide des solutions Avaloq, des actifs d’une valeur d’environ 4000 milliards de dollars.





 
 

 

AGEFI

Réservé aux abonnés

Le quotidien
(avec PDF)

 

 

 

 

Rejoignez-nous

 


...