Ryanair veut ouvrir quatre bases en France d'ici à 2019

mercredi, 17.01.2018

Le choix des aéroports où seront installées ces bases n'a pas encore été tranché, a-t-il ajouté, citant toutefois Beauvais, Nantes, Toulouse, Lyon, et Marseille, parmi de possibles points de chute.

Le choix des aéroports où seront installées ces bases n'a pas encore été tranché, a-t-il ajouté, citant toutefois Beauvais, Nantes, Toulouse, Lyon, et Marseille, parmi de possibles points de chute.

La compagnie aérienne irlandaise à bas coûts Ryanair veut ouvrir quatre bases en France d'ici à 2019 pour doubler son trafic dans l'Hexagone dans les "trois ou quatre ans" à venir, a annoncé mercredi David O'Brien, son directeur commercial.

"Nous pensons raisonnablement pouvoir doubler d'ici trois ou quatre ans notre trafic en France" en passant de près de 10 à 20 millions de passagers par an en basant "30 avions dans quatre bases régionales", a expliqué M. O'Brien au cours d'une conférence de presse à Paris au côté du responsable des ressources humaines, Edward Wilson.
La compagnie envisage une ouverture de ces bases à "l'hiver 2018 ou à l'été 2019", selon M. O'Brien.

Un millier de salariés, dont environ 300 pilotes, y seront affectés et ils seront sous "contrats locaux", a précisé M. Wilson.

Le choix des aéroports où seront installées ces bases n'a pas encore été tranché, a-t-il ajouté, citant toutefois Beauvais, Nantes, Toulouse, Lyon, et Marseille, parmi de possibles points de chute.

Les deux responsables ont par ailleurs indiqué avoir discuté mercredi avec des représentants du principal syndicat de pilotes en France, le SNPL, au cours d'une rencontre "informelle".
La compagnie à bas coûts irlandaise indique détenir 6% de parts de marché en France où elle est présente sur 31 aéroports, mais elle n'y dispose d'aucune base, contrairement à d'autres pays européens.(awp)





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki


 

Rejoignez-nous


 

...