Venture Kick: 150'000 francs pour Adiposs et Emovo Care

vendredi, 15.05.2020

Venture Kick a choisi de soutenir la détection de la cachexie par Adiposs et les gants robotisés d'Emovo Care, à hauteur de 150'00 francs chacun.

MH

Emovo Care et ses gants robotisés .Iselin Frøybu (COO) et Luca Randazzo (CEO).

Les start-up Adiposs et Emovo Care, basées respectivement à Genève et à Lausanne, ont reçu chacune 150'000 francs de la part de l'accélérateur de start-up Venture Kick. Le jury a fait sa sélection lors de la dernière étape de la première session spéciale de la filière des sciences de la vie. Les deux start-up sélectionnées développent de nouvelles technologies de détection et de nanotechnologies susceptibles d'augmenter le taux de survie de millions de patients atteints de cancer, ainsi qu'une orthèse robotisée pour aider les personnes qui ont des difficultés à utiliser leurs mains.

Adiposs : détecter plus tôt la cachexie

La cachexie cancéreuse est un syndrome grave de déperdition corporelle caractérisé par une perte de poids involontaire. Elle touche plus de la moitié des patients cancéreux et est la cause du décès d'un cinquième des patients cancéreux.

Adiposs, une spin-off de l'Université de Genève fondée par Andrej Babic et Justyna Plewka, a développé ImageBAT, un agent de contraste révolutionnaire pour la tomographie assistée par ordinateur (TAO), capable de détecter les changements dans la graisse corporelle. ImageBAT a pour but de fournir "un résultat précoce et nettement supérieur à la norme actuelle de soins" pour les 9 millions de nouveaux patients atteints de cancer par an, un premier marché estimé à 1,6 milliard de francs suisses.

L'utilisation de la subvention initiale de 10 000 francs de Venture Kick a permis aux fondateurs de vérifier le besoin clinique et d'identifier les futurs marchés. Les deux cofondateurs cherchent à réunir 1 million de francs suisses d'ici le quatrième trimestre de cette année, puis à engager leur réseau médical pour commencer les essais cliniques au début de 2021.

Les tendons artificiels d'Emovo Care's 

Le gant robotique d'Emovo aide les personnes qui ont des difficultés à utiliser leurs mains, en particulier dans les situations post-AVC.

Basée sur les recherches doctorales du fondateur Luca Randazzo au laboratoire d'interface cerveau-machine de l'EPFL, la technologie de base d'Emovo Care est constituée de tendons artificiels protégés par un brevet qui permettent de créer un dispositif, capable d'ouvrir et de fermer activement la main grâce à des composants légers, portables et modulaires.

La solution d'Emovo, un exosquelette motorisé, offrira le premier outil connecté pour le mouvement fonctionnel de la main pour une utilisation à domicile à des millions de patients victimes d'accidents vasculaires cérébraux mal desservis.

Emovo utilisera le soutien de Venture Kick pour le développement et la préparation du lancement commercial sur le marché suisse en 2021, pour lequel elle lève actuellement 1 million de francs. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...