Du matériel médical en provenance de Chine arrive à Genève

mardi, 07.04.2020

Un Boeing 747 en provenance de Shanghaï a livré hier une cargaison de matériel médical au bénéfice de 13 hôpitaux romands et tessinois et de quatre faîtières de pharmaciens.

Ce sont quelque 2.5 millions de masques chirurgicaux (type IIR) et masques FFP2, 220'000 lunettes de protection, 10 millions de gants de protection et 1’100 thermomètres frontaux produits par l’entreprise d’Etat chinoise SinoPharm Group, qui font partie de ce lot.

C’est une cargaison exceptionnelle, livrée par avion-cargo en provenance de Shanghaï, qui s’est posée hier à Genève Aéroport, prête à être livrée en Suisse romande et au Tessin pour soulager les stocks des hôpitaux engagés sur le front du COVID-19. Ce sont quelque 2.5 millions de masques chirurgicaux (type IIR) et masques FFP2, 220'000 lunettes de protection, 10 millions de gants de protection et 1’100 thermomètres frontaux produits par l’entreprise d’Etat chinoise SinoPharm Group, qui font partie de ce lot, représentant une valeur totale de  3 millions de francs de matériel médical.

Les bénéficiaires de ce matériel médical sont : HUG-CHUV ; le Canton de Vaud ; le Canton du Valais ; l’Organe cantonal de conduite (OCC) de l'Etat de Fribourg ; le Réseau Hospitalier Neuchâtelois (RHNe) ; le Service de la santé publique du canton de Neuchâtel ; l’Hôpital du Jura ; la Fondazione Cardiocentro Ticino ; l’Ente Ospedaliero Cantonale (EOC) ; l’Association pharmaGenève ; la Société Vaudoise de Pharmacie (SVPH) ; la Société des Pharmaciens du Canton de Fribourg ; pharmaValais – la Société Valaisanne de Pharmacie ; la Société des Pharmaciens du Jura.

Task force de bénévoles

Alertés par le corps médical au début de la crise du COVID-19 et face à la pénurie de matériel de protection, il aura fallu 15 jours de travail intensif à une équipe de bénévoles, initiée par Vincent Subilia, directeur général de la CCIG et Christophe Weber, président romand de la CCSC pour mettre sur pieds l’opération « Matériel médical pour nos soignants ». La mise en contact des réseaux de soignants avec le secteur privé a permis de mieux identifier les besoins urgents en matériel sanitaire dans l’optique de trouver, ensemble, une solution d’approvisionnement accélérée offrant les garanties nécessaires compte tenu de la crise mondiale.

«   Cette opération citoyenne est née de la volonté de répondre aux cris d’alarme du corps médical, en actionnant nos leviers auprès de l’Ambassade de Chine en Suisse ; cette initiative privée est parvenue à fédérer de nombreux acteurs économiques romands, en un temps record, et à donner corps à un véritable élan de solidarité. Notre contribution est complémentaire aux démarches publiques ; l’urgence sanitaire dicte en effet une union sacrée et coordonnée de l’entier des acteurs de bonne volonté » confirme Vincent Subilia, directeur général de la CCIG.

Pour leur part, les Dr Didier Locca, cardiologue et Dr Jean-François Locca, pharmacien témoignent en ce sens : « Cette initiative est un appel à la solidarité porteuse d’un appel en force du réseau hospitalier et ambulatoire, qui ne l’oublions pas est constitué de l’ensemble des infirmiers, médecins, pharmaciens ainsi que de tous les soignants de première ligne. Tous étant réunis autour d’un même objectif, celui de tout mettre en œuvre pour garantir la sécurité et la santé de la population, ceci nécessitant également une protection sans faille des acteurs de la santé ».

De nombreux partenaires privés bénévoles se sont mobilisés pour traiter tous les paramètres du dossier, à  commencer par le transport aérien, la logistique terrestre, les inspections et certifications, le paiement, les analyses juridiques, efforts qui aboutissent aujourd’hui avec l’arrivée de cette première livraison.

« Cette mission privée et citoyenne s’inscrit parfaitement dans l’esprit de solidarité qui règne en Suisse. Elle est aussi révélatrice d’un écosystème économique très fort et généreux qui a permis de déployer des moyens extraordinaires en si peu de temps. Dès les premiers jours, la Task force de professionnels, de tout bord, motivée par cette aventure hors du commun s’est efforcée d’appliquer des standards de qualité dans toutes ces actions et décisions afin de satisfaire au mieux les normes des structures hospitalières » explique Christophe Weber, président de la section romande de CCSC.

L’équipe demeure mobilisée, puisqu’une deuxième livraison de matériel médical doit intervenir dans le courant du mois d’avril.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...