Business Investigation investit 570'000 francs dans la start-up suisse Peerspoint

jeudi, 10.01.2019

Spécialisée dans l'intelligence artificielle, Business Investigation a investi 570'000 francs dans la start-up Peerspoint afin de déployer un logiciel d'analyse prédictive pour les industries du sport et du loisir.

Laurent Manca, fondateur de Peerspoint SA.

En investissant 570'000 francs dans la start-up suisse Peerspoint, l'entreprise Business Investigation réalise l'une des meilleures valorisations pre-seed pour une start-up suisse dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (ICT). Peerspoint vaut désormais 2.9 millions de francs. 

L'intention des deux entreprises est de fusionner les connaissances acquises pour développer et lancer le logiciel Peerspoint GPS destiné à l'administration des ligues et des fédérations, tout en intégrant la technologie blockchain.

Le logiciel marque blanche permet de gérer l'administration des parties prenantes et des championnats.

Quant au second logiciel dit prédictif, ce dernier possède une fonction prédictive pour signer les meilleurs athlètes, en devenir et professionnels, lors des "mercato", et de pré-générer des équipes idéales pour les matchs à venir, tout comme les dépistages pour la saison suivante.

Il permet également d'affiner les cotes des paris sportifs afin d'augmenter les chances de succès des parieurs sportifs.

Le logiciel marque blanche destiné à l'administration des ligues et des fédérations sera lancé d'ici le troisième trimestre 2019. Le logiciel prédictif pour les Clubs, Ligues, Fédérations Nationales/Internationales, Agents et les sociétés de paris. sera lancé d'ici le quatrième trimestre 2019.

«Ce partenariat avec Business Investigation SA accélérera considérablement notre croissance, car nous sommes désormais en mesure de fournir des solutions souhaitées par les Clubs, Ligues, Fédérations Nationales/Internationales, Agents et les sociétés de paris", souligne Laurent Manca, fondateur de Peerspoint SA. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...