Mobimo démontre une certaine résistance à la pandémie

vendredi, 31.07.2020

Malgré une baisse de son bénéfice semestriel, le groupe immobilier lucernois Mobimo affiche des revenus locatifs quasi-stables

L'architecte Daniel Ducrey est CEO du groupe Mobimo depuis avril 2019.

La société immobilière Mobimo a montré une certaine résistance à la pandémie de coronavirus au cours du premier semestre, dépassant les attentes des analystes. Les recettes générées par les loyers sont restées quasi stables mais le bénéfice net a nettement reculé, annonce l'entreprise lucernoise.

Durant la période sous revue, les revenus locatifs ont cédé 1,3% sur un an à 60,1 millions de francs tandis que le résultat des loyers n'a perdu que 0,4% à 52 millions, grâce à sa forte position dans l'immobilier résidentiel.

Le taux de vacance pour sa part s'est détérioré à 5,5% contre 4,3%. Le résultat des revalorisations a bondi de 33,5% à 25,1 millions de francs.

La rentabilité nette s'est cependant nettement détériorée. Le bénéfice net a chuté de 24,4% à 21,5 millions, les résultats de l'année dernière ayant été portés en partie par des effets fiscaux positifs.

Le bénéfice opérationnel sans revalorisations s'est quant à lui inscrit à 40,8 millions, une hausse de 11,2%.

Les résultats sont supérieurs au consensus AWP. Le résultat des loyers était attendu à 51 millions et l'Ebit hors revalorisation à 37,8 millions.

Mobimo, sans s'aventurer sur le terrain des prévisions, demeure optimiste pour les prochains mois grâce à son portefeuille diversifié. (AWP)

Lire aussi: Mobimo réalise des projets pour son propre portefeuille





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...