Du crowdfunding caritatif pour organiser sa reconversion

mercredi, 11.12.2019

Lorsque nous nous sommes rencontrés Théophile et moi, nous avons très rapidement eu envie de construire une vie commune.

Ça nous a semblé facile et évident puisque nous avions tous deux des projets similaires: envie de vivre au plus près de la nature, d’élever des animaux, et d’autonomie alimentaire et énergétique. C’est grâce à cette vision commune de la vie que notre couple s’épanouit et c’est cette vie que nous voulons offrir à nos futurs enfants.

Le point de départ de notre projet a été l’envie d’élever des moutons, nous voulions sauver une race locale menacée de s’éteindre: le mouton ardennais tacheté. Sans moyens financiers et sans pâtures, à cœur vaillant rien d’impossible, nous avons créé un financement participatif sur le site Miimosa pour parler de notre projet et le financer: Bingo! En quarante-cinq jours, nous avions récolté dix-milles euros et trouvé quatorze hectares de pâtures, il paraît que la chance sourit aux audacieux. Nos brebis sont arrivées en juillet 2018 et notre première saison d’agnelage s’achève. Nous apprenons notre nouveau métier chaque jour au contact des moutons, en profitant des conseils et de l’expérience des agriculteurs du secteur. Nous vivons simplement, produisons notre viande et nos légumes, et emménageons cet été dans une yourte autonome en énergie. Nos pâtures sont suivies par une association naturaliste qui nous aide à favoriser la biodiversité présente. Vous l’aurez compris: nous sommes engagés dans la protection de l’environnement et l’écologie au sens large. L’écologie pour la Terre, mais aussi l’écologie pour nous-même, nous ne polluons pas notre quotidien avec du superflu, nous avons adopté une sobriété heureuse et grâce à cela nous travaillons pour notre propre vie, d’une façon absolument concrète. C’est un projet culotté, mais reçu avec tant de bienveillance que nous avons confiance en l’avenir.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...