Meier Tobler dans le dur en 2018, avec une perte de 9 millions

jeudi, 21.02.2019

L'équipementier lucernois du bâtiment Meier Tobler a creusé ses pertes en 2018. Le résultat net s'est détérioré avec un déficit de 9,2 millions de francs, contre 3,1 millions en 2017.

La situation du marché devrait rester difficile en 2019, prévient la société.

Le chiffre d'affaires des activités maintenues (hors Keramikland) a atteint 524 millions, ce qui signifie un recul pro forma de 4%.

Le groupe reste sous pression mais s'attend à un résultat "en nette hausse" pour 2019, marqué par un retour dans les chiffres noirs, a-t-il annoncé jeudi. En attendant, les actionnaires seront privés de dividende pour l'exercice écoulé.

Dans l'ensemble, les résultats 2018 sont conformes aux prévisions. Le résultat d'exploitation (Ebit) a atteint 4,0 millions de francs, contre 11,7 millions douze mois plus tôt. Les amortissements se sont élevés à 20,8 millions, dont 10,3 millions pour l'amortissement ordinaire du goodwill provenant de la fusion avec Tobler.

La situation du marché devrait rester difficile en 2019, prévient la société. Si l'activité des nouvelles constructions reste forte, le marché de la rénovation stagne à un faible niveau. Le cadre législatif concernant les mesures énergétiques n'a par ailleurs pas produit d'effet positif. Par ailleurs, l'intégration continuera de peser sur l'organisation de Meier Tobler au premier semestre 2019.

Pour ces raisons, le chiffre d'affaires pourrait connaître encore un léger repli au cours de l'exercice 2019 malgré de vigoureux efforts de stabilisation. La fin des travaux d'intégration devrait se traduire par une amélioration sensible de la rentabilité au second semestre 2019, qui permettra de réaliser un résultat opérationnel en hausse et de dégager un bénéfice net, écrit le groupe.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...