Leclanché s'étend dans la marine électrique

vendredi, 16.08.2019

L'entreprise électrique suisse Leclanché va se développer dans la marine électrique.

Parmi les leaders mondiaux dans la solution stationnaires de stockage de l'énergie, Leclanché se positionne aussi de plus en plus dans les solutions d'e-transports. (Keystone)

Leclanché concrétise ses projets d'expansion dans l'e-marine. Les batteries de l'entreprise vaudoise équipent ce qui est présenté comme le plus grand ferry électrique du monde, "Ellen", qui a effectué jeudi son premier voyage commercial, au Danemark.

"Leclanché fournit le système de batteries révolutionnaires de ce projet pilote", relève la société dans un communiqué publié jeudi soir. Le ferry peut transporter jusqu'à 200 passagers et 30 véhicules et est mû par un système de batteries lithium-on d'une capacité de 4,3 MWh. Il sera pleinement opérationnel dans quelques semaines.

Parmi les leaders mondiaux dans la solution stationnaires de stockage de l'énergie, Leclanché se positionne aussi de plus en plus dans les solutions d'e-transports (transports électriques ou hybrides, notamment pour la marine), où la société décèle du potentiel.

Un porte-parole a indiqué vendredi à AWP que les nouvelles réglementations européennes visaient à encourager l'électrique pour ce secteur. Ainsi, le projet danois équipé par Leclanché a reçu des financements de l'Union européenne (UE).

A ce stage (juin), le carnet de commandes du secteur "e-Transport Solutions" (ferries, bus, trains...) représente un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 40 millions de francs pour Leclanché.

Concernant spécifiquement l'e-marine, les principaux projets en cours (jusqu'en 2023) portent sur la livraison, pour l'armateur italien Grimaldi, de batteries pour neuf ferries entre 2019 et 2021, la fourniture pour un vaisseau hybride à l'hydrogène en Ecosse, ainsi que des projets en Finlande, au Danemark et à Singapour, notamment. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...