Nouveau CEO pour la biotech lausannoise AB2 Bio

mercredi, 04.03.2020

L'engagement de Michael Soldan permet de préparer la prochaine étape de la molécule candidate en phase III Tadekinig alfa traitant des maladies inflammatoires.

Christian Affolter

Michael Soldan. Il rejoint AB2 Bio en tant que CEO en provenance de Fresenius Kabi.

La biotech AB2 Bio basée à l'EPFL Innovation Park a engagé Michael Soldan en tant que CEO. Cet ancien de Merck (Serono) la rejoint après avoir été le responsable de la création, du développement et de la commercialisation de biosimilaires à l'échelle mondiale au sein de Fresenius Kabi en tant que CEO de Global Biosimilars, basé à Aubonne (VD). Il amène de vastes compétences dans le domaine du management, de la commercialisation de médicaments, du développement d'affaires et des affaires réglementaires, tout comme de l'intégration d'unités.

Michael Soldan a déjà été responsable des biosimilaires chez Merck. "Ses compétences au niveau de la fabrication et des affaires réglementaires s'inscrivent directement dans le contexte de la préparation de la prochaine phase de développement d'AB2 Bio. Nous continuons l'étude de phase III de Tadekinig alfa dans des patients avec des maladies autoinflammatoires monogéniques liées à l'interleukine-18, et nous le faisons progresser vers le marché", a déclaré la présidente d'AB2 Bio Andrea Pfeifer. La finalisation primaire de cette étude est prévue pour cette année. Pour cette indication, Tadekinig alfa bénéficie à la fois de la désignation de maladie orpheline, ainsi que de percée thérapeutique (breakthrough therapy) de la FDA américaine.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...